Le plan métropolitain pour l’agriculture urbaine, grand projet encore en friche

Décryptage
le 2 Déc 2019
8

La métropole a présenté un plan pour favoriser l'agriculture urbaine qui promet en deux ans la "sanctuarisation" de 40 hectares et l'aide à la commercialisation en circuits-courts sur Marseille. Avant d'attester d'un changement de cap les associations environnementales attendent une concrétisation des ambitions inscrites sur le papier.

La députée Valérie Boyer et la présidente de la métropole, Martine Vassal lors d'une visite dans le 11e le 21 novembre dernier. (Image PID)

La députée Valérie Boyer et la présidente de la métropole, Martine Vassal lors d'une visite dans le 11e le 21 novembre dernier. (Image PID)

C’est sous un chapeau et dans des bottes de pluie, que Martine Vassal a présenté le « plan d’action métropolitain en faveur de l’agriculture urbaine ». Il faut dire que le ciel du jour choisi pour l’annonce métropolitaine, le 21 novembre, était menaçant. « On fait un choix politique de sanctuariser ces terres en les rendant agricoles », énonce […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire