À l’heure de l’arrêt du charbon à Gardanne, la transition manque encore de concret

Actualité
le 11 Sep 2020
0

L'activité charbon de la centrale de Gardanne pourrait s'arrêter dès la fin de l'année selon un plan social que prépare l'exploitant Gazel énergie. De quoi relancer le mouvement porté par la CGT et ajouter des incertitudes à l'avenir du site alors qu'une nouvelle discussion du "pacte de transition" est prévue ce vendredi entre élus, industriel et État. Marsactu en détaille les grandes lignes.

Le cortège de la centrale de Gardanne dans la manifestation CGT d'Aix du jeudi 10 septembre 2020. Photo : Pierre Isnard-Dupuy.

Le cortège de la centrale de Gardanne dans la manifestation CGT d'Aix du jeudi 10 septembre 2020. Photo : Pierre Isnard-Dupuy.

L'enjeu

Gazel énergie précipite l'arrêt de la tranche charbon et veut engager un plan social d'ici à la fin 2020. Le "pacte pour la transition" continue lui de s'écrire entre élus, État et exploitant.

Le contexte

Le gouvernement a choisi de bannir le charbon pour la production d'électricité au 1er janvier 2022.

Après la fermeture de la mine en 2003, l’ère du charbon à Gardanne est en train de se tourner définitivement. L’évènement est anticipé par rapport à la date retenue par le gouvernement pour interdire le recours au charbon pour la production électrique en France, au 1er janvier 2022. Gazel énergie, l’exploitant de la centrale thermique […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire