La centrale biomasse de Gardanne s’affranchit de ses maigres contraintes environnementales

Info Marsactu
le 10 Oct 2023
5

Après la période de 10 ans qui devait laisser place à 100 % de fournitures "locales", la centrale de Gardanne envisage finalement de continuer ses importations de bois, notamment venu du Brésil. L'industriel Gazel énergie a par ailleurs rompu son contrat de fourniture d'électricité "verte", sans en avoir jamais respecté les conditions.

La centrale thermique de Gardanne. (Photo : Pierre Isnard-Dupuy)
La centrale thermique de Gardanne. (Photo : Pierre Isnard-Dupuy)

La centrale thermique de Gardanne. (Photo : Pierre Isnard-Dupuy)

Elle était promise à un fonctionnement en continu dès 2016. Sept ans plus tard, la centrale biomasse de Gardanne n’a tourné que de façon erratique, du fait de difficultés techniques, de grèves à répétition et de choix de l’énergéticien Gazel énergie. Non seulement la filiale française du groupe EPH du magnat tchèque Daniel Kretinsky tient […]
Vous voulez lire la suite ?
Abonnez-vous à Marsactu

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. inaudirosy inaudirosy

    Il y a 6 ou 7 ans nous avions commencé travaille avec le sous prefet afin de structurer la filiere bois dans notre region pour eviter ces importations absurdes….
    Visiblement apres son depart, rien n’a bouge..et on continue dans l absurde et le non sens…les emplois ont toujours bon dos…..

    Signaler
  2. Marc13016 Marc13016

    De quel bois parle-t-on exactement ? Ne s’agirait-il pas de bois de déchets, sciure, restes d’élagage, et récup en tous genres ? Pas de beaux arbres bien verts capteurs de CO2 ? Même quand ça vient du Brésil ?
    L’alerte des scientifiques porte sur la combustion “des arbres”. Si ce n’est pas des arbres, mais du bois de déchet, ça peut rester positif au global. A clarifier à mon avis.
    Question de structuration de filière en effet.

    Signaler
  3. jack13 jack13

    Au regard des stocks devant l’usine, constitué de copeaux de bois, de gros tronc d’arbres et de beaucoup de charbon (que l’article ne mentionne pas) qui il semble effectivement difficile de croire que le contrat initial soit tenu.

    Signaler
  4. Karo Karo

    Il faut fermer cette usine . Si on fait le rapport coût emploi c’est désastreux au regard des soutiens d’argent public ( un vrai gouffre ) juste pour garder 100 emplois et même moins .
    Cette centrale est une aberration écologique et énergétique si on fait l analyse du cycle de vie de son combustible : combien d’énergie dépensée pour couper du bois au Brésil et le transporter juste pour produire de l électricité et même pas de la chaleur . Il est tenté de renoncer à ce pan de l histoire industrielle de Gardanne et de passer à autre chose . C’est un bon sujet de redirection écologique

    Signaler
  5. petitvelo petitvelo

    Le business à la tchèque ne mansue pas de sel

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire