Dans les six mois précédant l'élection municipale, les collectivités sont censées mettre le holà sur la communication. Magazines, pubs, boîtage, visites ministérielles : en funambules sur une ligne de légalité, des candidats n'hésitent pas à recourir aux moyens de leurs collectivités ou à associer leur image avec celle du gouvernement.

Un appel à voter pour sa candidate Martine Vassal (LR) lors des vœux à la population. Vendredi soir, au parc Chanot, Jean-Claude Gaudin a posé de manière fracassante la question de la frontière entre communication publique et propagande électorale. Dénoncée cette fois-ci par Bruno Gilles, candidat dissident, l’utilisation des moyens d’une collectivité dans l’optique des […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous