La douloureuse sortie de terre du nouveau quartier de la Porte d’Aix

Décryptage
le 5 Juin 2021
16

Lancée il y a plus de 20 ans, la rénovation de la Porte d'Aix se poursuit, non sans heurts et polémique. Marsactu fait le point sur les dernières évolutions en décryptant les enjeux de quatre chantiers toujours en cours.

Deux chantiers d'envergure ont démarré sur la place au cours des derniers mois (à droite sur l'image). (Photo LC)

Deux chantiers d'envergure ont démarré sur la place au cours des derniers mois (à droite sur l'image). (Photo LC)

Depuis des années, la Porte d’Aix offre un visage presque chaotique. Pour qui remonte la rue d’Aix et finit par relever la tête, le tableau est impressionnant : l’arche monumentale, débarrassée depuis plusieurs années du rond-point qui l’encerclait, voisine avec des grues gigantesques et des strates de palissades de chantier côté est, tandis qu’à l’ouest, […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. axelv axelv

    A Marseille, les choses se font toujours très rapidement.

    Signaler
  2. Pussaloreille Pussaloreille

    Il est des quartiers à Marseille où le chantier aurait été certainement plus rapide et les riverains plus chouchoutés. Merci pour ce point très intéressant.

    Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Comparaison n’est pas raison,mais quand même.
    Le World Trader Center totalement reconstruit en 7 années avec un projet d’une ampleur tout autre. Nous en sommes déjà au plu du double.
    Il va falloir que Caradec passe avec son orchestre une ou deux semaines de vacances,pardon une ou deux semaines de voyage d’étude à New York,pour voir comment ils font.

    Signaler
  4. Dark Vador Dark Vador

    @Pussaloreille m’a coupé (gentiment) l’herbe sous le pied 😉
    Dans un autre quartier, “mieux fréquenté”, ce projet aurait déjà abouti depuis belle lurette. Problématique que l’on retrouve sur d’autres programmes à Marseille. Il est évident que cet ensemble, au milieu d’une population très précarisée, n’enthousiasme pas nos édiles et les décideurs…

    Signaler
  5. Pierre12 Pierre12

    Quand c’est construit rapidement, c’est réalisé « à la marseillaise », sans reflexion, sans vision d’ensemble, dans le seul intérêt des promoteurs et des élus avec qui ils magouillent soit disant, et quand ça traîne un peu (il y avait encore l’autoroute qui y passait il n’y a même pas une dizaine d’années), c’est la faute des élus qui sont incompétents et qui s’en foutent du quartier et des habitants.

    Les élus et décideurs n’y sont en plus pour rien car une partie du projet est porté par un « établissement public d’état », pas très réputé pour la rapidité de ses décisions.

    Je trouve même bien que les projets de cogedim et de l’école d’architecture se réalisent en même temps, ça permet ainsi de limiter les nuisances.

    Pour le parc, celui qui trouvera une solution avec des dizaines de migrants qui zonent devant toute la journée et la nuit, qu’il nous en fasse part.

    D’ailleurs, je me rappelle que le pm avait une solution évidente pendant la campagne l’an dernier, un an après il n’a toujours pas rouvert, et aussitôt ouvert, vous verrez qu’il sere fermé à nouveau, car le problème est insoluble.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Quand vous examinez la composition de la gouvernance d’euromediterannee et la composition du CA, ce ne sont pas des représentants de St Pierre et Miquelon , vous avez toute la crème de la gaudinie depuis des années,avec Biaggi en tête,vous m’expliquerez d’ailleurs ses compétences en matière d’aménagement du territoire.Bref.Alors quand vous écrivez que les élus ne sont responsables de rien,vous avez un sens de l’humour particulier ,sauf pour prendre les indemnités à la fin du mois,vous m’expliquerez leurs utilités.
      Concernant la fréquentation du parc , effectivement nous avons un léger problème,comme à la Plaine où ailleurs à Marseille.A force de nous vendre des fadaises sur la cohabitation,le terme en dit long, entre les communautés, voilà où nous en sommes.

      Signaler
    • Pierre12 Pierre12

      Pas trop le sujet biaggi and co mais bon.

      Sinon ce n’est pas moi qui décide de subventions pour l’accueil des migrants et qui veut même accueillir des bateaux entiers.
      Que le pm s’occupe de ceux de la porte d’aix avant de vouloir en accueillir d’autres.
      Il y a aussi les Marseillais dont il faut s’occuper…peut-être même avant les migrants.

      Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Vous avez tout à fait raison, il faudrait mieux s’occuper des migrants qui sont déjà là. Et d’ailleurs, s’agissant des mineurs isolés, une partie du boulot devrait être fait par le Conseil départemental, dont la reine de droit divin préfère tenir des discours d’extrême-droite en inventant des prétextes et en citant des montants farfelus pour s’exonérer de ses responsabilités.

      Malheureusement, le PM n’est pour pas grand chose dans les migrations auxquelles on assiste actuellement – et qui ne font que commencer : il va falloir s’y habituer et les gérer, car même des barbelés n’arrêteront pas des gens qui fuient la misère et la violence. Et là, ce n’est pas une question de droite ou de gauche, mais simplement un devoir, sauf à considérer que nous pouvons choisir de rejeter tout ce monde à la mer.

      Signaler
  6. Oreo Oreo

    L’école du paysage et celle d’architecture qui commence par détruire des espaces verts et bétonner ce qui reste…. On voit que les étudiants sont formatés au bétonnage intensif et insensible le plus tôt possible ! Une ZAC en centre ville c’est déjà une pure hérésie… et Euromed est une gigantesque ZAC livrée aux promoteurs. Résultat : des îlots de taudis jouxtent ceux d’immeubles hightech atroces qui n’ont pour horizon de vie que de tenir la durée de l’assurance dommage ouvrage et de la défiscalisation = 10 ans. Après que tout le barnum des financiers , promoteurs, investisseurs aura filé ailleurs vers d’autres escroqueries. La ville devra alors prendre en charge les friches et les ruines.

    Signaler
    • Pierre12 Pierre12

      Sacré espace verts, 500 m2 de gazon, que dis-je, d’herbe plutôt, sur laquelle tous les gens du quartier, pardon les migrants faisaient leurs besoins.
      Et puis, il y a déjà un parc d’un ha à côté, ça ne suffit pas ?
      Il faut arrêter d’écrire n’importe quoi par pure opposition.

      Pour euromed, les promoteurs reconstruisent sur la ville, c’est déjà mieux que sur les espaces verts, si vous avez d’autres solutions que de construire des immeubles, faites nous en part, ou faites-vous élire puisque vous semblez maîtriser le sujet.

      Signaler
  7. Ampe Francis Ampe Francis

    Excellent article. Il est dommage que les opposants d’aujourd’hui ne se soient pas exprimés plus tôt car tous les projets qui sortent aujourd’hui ont été proposés et décidés il y a plus de 10 ans.

    Signaler
  8. Brallaisse Brallaisse

    Vous faites bien de le rappeler. Car c’est bien le Pr Vigouroux qui a lance le projet Euromediterannee en 1994 et non pas la gaudinie qui a passée son temps à essayer de rayer de la mémoire collective l’ex maire de Marseille. Les mêmes qui n’assument rien, et qui se prennent à tenter de récupérer le travail des autres comme le Mucem.
    Je viens de relire les projets bordelais d’envergure en cours, de très beaux projets dépourvus de ces chicaia marseillaises. Le musée de la marine est une pure merveille et ce n’est pas l’Etat qui l’a fait Heureux bordelais qui travaillent pour leur cité et pas que pour leurs clans politiques.Rassurez vous ils en font aussi,mais pas au niveau du caniveau.

    Signaler
  9. zaza zaza

    “Sur cette parcelle, des arbres ont été arrachés de nuit en juillet 2021”
    on se projette sur d’autres arbres arrachés :))

    Signaler
  10. Brallaisse Brallaisse

    Comment Pierre 12 , précisez moi les compétences de S.Biaggi dans cette gouvernance ?. Je ne savais pas que les études de pharmacie avaient une option gestion du territoire.

    Signaler
  11. Andre Andre

    Les arbres objets de la discorde étaient des pins parasol plantés dans l’espace libre genéré par la bretelle d’accès à l’autoroute. Rien de très bucolique en soi bien que la proximité de ces arbres avec l’arc de triomphe donnaient un petit côté romain à cet ensemble.
    Toutefois, la polémique n’aurait pas enflé à ce point si toute cette zone constituant Euromediterranée avait été dotée d’un vrai parc urbain. On en avait l’opportunité, on y avait pensé, il y a longtemps et puis on a abandonné l’idée. Un parc, qui fait pourtant défaut à tout ce secteur, rapporte moins que des surfaces à bétonner et en plus, cela doit se gérer. Pour exemple, les déboires du grand jardin d’un hectare aménagé sur la trouée de l’ancien terminal autoroutier. La précédente municipalité n’ jamais manifesté trop intérêt pour la gestion et l’entretien des équipements (sans doute parceque la gestion, ça ne s’inaugure pas…). Un défi que devra relever la municipalité actuelle qui devrait aussi reflechir à la création de nouveaux espaces verts d’importance dans ce centre ville et sa première couronne urbaine qui en manquent cruellement.

    Signaler
  12. Alain PAUL Alain PAUL

    Je souhaite bien du courage à l’adjointe aux espaces verts. Elle fait tous les efforts possibles mais il faut naviguer entre les promoteurs et Euromed. On compte sur elle pour ouvrir les parcs et les gérer. Il y a beaucoup à faire comme le dit André. J’aimais bien le “côté romain”.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire