Estrosi juge compatibles la grotte Cosquer bis et le parlement de la Méditerranée

Couplé
Bref
Jean-Marie Leforestier
3 Fév 2017 11

À croire qu’elle sert à quelque chose. Au cours de la conférence régionale consultative, l’assemblée inventée par Christian Estrosi pour écouter les vues des élus de gauche absents de l’hémicycle régional, le président et son prédécesseur socialiste Michel Vauzelle ont pu  échanger sur l’avenir de la Villa Méditerranée. L’ex chef de l’exécutif plaide pour l’installation dans le bâtiment du siège du parlement de la Méditerranée, une instance au sein de laquelle il préside la délégation française. Il estime avoir convaincu Christian Estrosi du bien fondé de sa position.

La question des charges de fonctionnement n’est pas encore tranchée. Le Parlement de la Méditerranée a affirmé à Marsactu qu’il revenait au pays hôte de les assumer mais le ministère des affaires étrangères n’a pas encore pris d’engagement en ce sens. Ce à quoi, rapporte la Marseillaise, Christian Estrosi a expliqué que son projet de réplique de la grotte Cosquer en sous-sol était à ses yeux compatible avec le siège du parlement. Avantage principal : « La fréquentation touristique pourra couvrir les 6 millions de charges annuelles. »

11
commentaires
Source : La Marseillaise

A la une

Policiers escortés par des scooters, la vidéo choc était un clip de rap
"Regardez comment les policiers sont traités, et j'en ai plein d'autres des vidéos comme ça. Ce que je veux dire, c'est que ce sont...
« On apprend aux filles à se méfier de l’espace public »
Prendre les transports, aller d'un point à un autre dans la ville, s'arrêter sur une place, rentrer tard le soir... Que l'on soit homme ou...
Des quartiers Nord à la Belle de Mai, elles veulent une ville pensée pour elles
"On est toutes des militantes. On ne voulait pas faire la cuisine, on voulait faire des projets !" Comme ses amies du groupe Passer'elles...
« Si l’outrage sexiste est dans le code pénal, on pourra agir »
Lorsqu'une femme victime de violences arrive dans un commissariat, l'expérience n'est pas toujours aisée. À Marseille, le bureau d'aide aux victimes, rattaché à la...
Annoncée en 2015, la station Gèze déraille jusqu’à septembre 2019
L'effet de la nouvelle est imparable. La mâchoire se décroche, puis la bouche s'arrondit pour laisser passer un "oh non" incrédule, outré, vindicatif ou...
Poids lourd de l’éducation populaire, l’IFAC Provence menacée de liquidation
Les mines sont défaites. "On n'en peut plus", glisse-t-on parmi les représentants du personnel de l'IFAC Provence, devant la salle d'audience du tribunal administratif...
  1. LaPlaine _LaPlaine _

    Il a un problème d’incompatibilité au niveau de son cerveau cet homme.

    Signaler
    • VitroPhilVitroPhil

      Un problème de communication entre l’hémicycle droit et l’hémicycle gauche?

      Signaler
    • LaPlaine _LaPlaine _

      Hémisphère?

      Signaler
    • VitroPhilVitroPhil

      Ce n’est pas une erreur de ma part.
      Nous avons tous deux hémisphères qui en général cohabitent assez bien.
      Estrosi doit gérer deux hémicycles politiques régionaux et cela doit être compliqué quand on est plus porté par des penchants opportunistes que des convictions fortes.

      Signaler
    • LaPlaine _LaPlaine _

      Bien noté effectivement.

      Signaler
  2. VitroPhilVitroPhil

    Ôtez moi d’un doute.
    Mr Estrosi est-il bien conscient que le grand cube fonctionnelle s’appelle le MUCEM et est géré par la ville de Marseille et que la villa méditerranée est le petit bâtiment voisin à l’équilibre douteux ?
    Que le nombre de visiteurs est sévèrement limité afin d’éviter que l’équerre ne pique du nez ?
    On pourrait croire, qu’il la prend pour l’arche de Noé des projets régionaux en souffrance.

    Signaler
    • P38P38

      Rectification: le MUCEM est un musée national, pas municipal.

      Signaler
    • VitroPhilVitroPhil

      Oh la boulette !
      Merci de la rectification.

      Signaler
  3. Regard NeutreRegard Neutre

    @Marsactu.A qui appartient la grotte Cosquer?À l’Etat je suppose .Qui va payer sa replique,la région, la Métropole ou bien l’État?

    Signaler
    • Clémentine VaysseClémentine Vaysse

      Bonjour,
      La grotte originale appartient à l’Etat. Comme pour Lascaux ou Chauvet qui ont déjà leurs répliques, l’Etat via le ministère de la culture prendre prendre en charge une partie du coût de création du fac similé mais ce sont en général aux collectivités locales – Région, Métropole – d’en assumer le principal. Le montant annoncé est de 20 millions d’euros. Sur la grotte en général, je vous conseille cet article que nous avons publié récemment : https://marsactu.fr/plongee-dans-la-grotte-cosquer-et-ses-innombrables-dessins-prehistoriques/

      Signaler
  4. Regard NeutreRegard Neutre

    @ Clémentine. Je vous remercie pour ces précisions.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire