Martine Vassal annule sa venue dans notre émission “Face à Marsactu”

Blog de l'équipe
le 5 Mar 2020
19

Ce jeudi, alors que nous commencions à communiquer sur sa venue, l'équipe de la candidate a annulé sa présence sur notre plateau. C'est la seule des sept candidats à la mairie de Marseille à avoir refusé de répondre à nos questions.

C’était la dernière et c’est la première. La candidate LR à la mairie de Marseille Martine Vassal était notre la dernière invitée de notre émission en direct consacrée à la campagne des municipales. C’est la première à refuser de répondre à nos questions et à celles des internautes, qui peuvent interroger les candidats avant et pendant l’émission.

Ce jeudi, alors que nous commencions à communiquer sur sa venue, l’équipe de Martine Vassal a annulé sa présence sur notre plateau. Son attachée de presse met en avant des questions éditoriales liées à notre traitement selon elle partial, à charge et non-objectif de sa campagne. “Elle ne va pas venir pour vous servir de punching-ball pendant une heure”, explique-t-elle. Ce même jour, nous avions mis à la Une de notre journal, une enquête sur les maisons du bel-âge, politique dont nous interrogions le caractère électoraliste, et l’annonce de notre émission avec Martine Vassal. C’est là notre marque de fabrique : enquêter, confronter sans révérence, ni parti-pris.

Avant elle, ses six adversaires avaient accepté de jouer le jeu de la contradiction. Pourtant ni Stéphane Ravier, ni Samia Ghali, ni Michèle Rubirola, ni Sébastien Barles, ni Bruno Gilles, ni Yvon Berland n’ont été épargnés par nos questions, ni par celles des internautes. Comme toujours, nous cherchons à aller au fond des choses en interrogeant la campagne et ses moyens mais aussi les éléments de programme et les questions qui fâchent. Nous n’avons pas évité les questions sur les enquêtes judiciaires de Samia Ghali, ni omis d’interroger Stéphane Ravier sur l’embauche de son fils par la mairie des 13e et 14e arrondissements.

Il y a quelques jours encore, Martine Vassal et ses colistiers martelaient la nécessité de discuter du projet, des idées. C’était justement ce que nous souhaitions aborder et le sens que nous entendons donner à ce moment d’échange en longueur avec celles et ceux qui prétendent exercer le pouvoir au nom des citoyens.

Si Martine Vassal a l’impression que nous lui accordons un intérêt particulier, c’est qu’elle est, sans doute possible, la femme la plus puissante de notre territoire.

C’est justement cette question du pouvoir qui guide notre action. Si Martine Vassal a l’impression que nous lui accordons un intérêt particulier, c’est qu’elle est, sans doute possible, la femme la plus puissante de notre territoire en ce qu’elle dispose des moyens conjugués du département, depuis 2015 et de la métropole, depuis 2018. Certes, elle dit se présenter à l’élection comme Marseillaise et aussi comme patronne du parti Les Républicains investie par celui-ci. Elle n’a pas renoncé pour autant à l’exercice du pouvoir. Au contraire, Marsactu comme d’autres confrères a documenté la manière dont les services des collectivités sont mis à profit pour contribuer à sa communication. Cela faisait partie des questions que nous souhaitions poser à la candidate.

Martine Vassal refuse d’être confrontée à toute forme de contradiction. Elle a déjà refusé de débattre avec d’autres candidats et n’a accepté à ce jour aucun débat avant le premier tour. Nous regrettons cette décision. En lieu et place de ce rendez-vous manqué, nous proposons aux lecteurs de Marsactu d’interroger la rédaction sur cette campagne électorale qui entre dans sa dernière ligne droite. À lundi, 18 h 30 !

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Input Output Input Output

    Oh nooooon, c’est trop triste…Je suis certain qu’elle aurait adoré inventer d’énormes mensonges lorsque vous lui auriez demandé des informations sur les placardisations massives dans les collectivités qu’elle dirige #JeSuisAuPlacard

    Signaler
  2. Make OM Great Again Make OM Great Again

    Incroyable cette détestation de la démocratie ! Il suffit de regarder les commentaires sous chacune de ses publications FB. Toute forme de contestation et/ou remise en cause est immédiatement supprimée. En quoi est-elle douée, au juste ? Qu-a-elle fait de la Métropole, sinon planté toutes les démarches stratégiques ? Qu’a-t-elle fait du Département ? Et qu’a-t-elle fait de son entreprise familiale ? Incroyable !

    Signaler
  3. julijo julijo

    très significatif du personnage et de son épaisseur…..microscopiques
    on peut supposer que si par malheur pour la ville son équipe est élue….sa “direction” se fera autoritairement, dans l’esprit d’ouverture et de collaboration que nous avons subi pendant des années avec gaudin (et ses nuls incompétents), son mentor, son formateur, et son pire agent électoral.
    puissent les électeurs marseillais bien réfléchir….et opter pour une équipe ayant un peu plus de courage pour changer vraiment la ville.
    En même temps, c’est plutôt marrant et “valorisant” que marsactu lui fiche une trouille pareille !!!

    Signaler
  4. PierreLP PierreLP

    Elle ne vient pas par crainte du Vassalovirus ?

    Signaler
  5. Félix WEYGAND Félix WEYGAND

    Comme il est hélas à craindre que cette clique finisse par gagner, cela veut dire qu’il va vraiment falloir serrer les rangs et le soutien à Marsactu dans les années qui vont s’ouvrir.

    Signaler
  6. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Ca augure bien du traitement de l’opposition si elle est élue maire : conformément à la tradition gaudiniste, elle aura droit à la portion congrue. Refuser le débat, c’est une conception particulière de la démocratie, une conception très monarchique : peut-être, finalement, le sobriquet de “reine des neiges” dont elle est affublée n’est-il pas usurpé.

    Il est probable que si Mme Vassal en avait eu les moyens, elle se serait auto-désignée maire de Marseille et aurait expliqué que, franchement, les élections étant potentiellement dirigées contre elle, on peut s’en passer.

    Signaler
  7. barbapapa barbapapa

    Incroyable manque de courage pour qui ambitionne d’être maire de Marseille ! Manque de respect aussi. Elle voudrait que sa vie ce soit toujours mettre un de ses nombreux foulards Channel et faire la bise aux mamies du 8ème ?

    Signaler
  8. toine toine

    Une preuve de plus qu’elle EST la continuité d’un système POURRI et DÉLIQUESCENT!
    Hâte de la dégager, elle & les autres bébés Gaudin dans 2 semaines!

    Signaler
  9. Brallaisse Brallaisse

    La fourberie est la science des lâches et des gens de néant disait je ne sais qui. Tout ceci s’applique à cette chose qui risque de nous servir de maire.
    Je ne reprendrai pas le mot de Chirac parlant de Sarkozy mais l’on peut s’y référer sans trop de difficulté la concernant.

    Signaler
  10. patrick patrick

    incroyable ! en fait pas tant que ça, elle est nulle et a peur que cela se sache encore plus. malheureusement combien de personnes fréquentant les maisons du bel âge sont abonnées à marsactu ?
    à nous les abonnés de communiquer sur cette reculade.

    Signaler
  11. Brallaisse Brallaisse

    Après ça qui va suivre vous ne pourrez pas dire je ne savais pas.
    Vassal à les caractères de l’autoritarisme et non pas de l’autorité.
    Fidélité aveugle à des principes
    Ethnocentrisme exacerbé
    Contrôle et joue sur la peur
    Sa satisfaction plutôt que la vôtre
    Leadership agressif
    Raisonnement simpliste
    Préjugés et manque d’ouverture.
    L’autorité naturelle est une qualité, l’autoritarisme est le stade ultime de l’incompétence.
    Vous savez ce qui vous reste à faire

    Signaler
  12. floche floche

    Guère étonnant pour la candidate qui a peur d’un couteau à beurre de se méfier de plumes acérées.

    Signaler
  13. Armand Louis Armand Louis

    C’est bien dommage cette annulation, mais Martine Vassal et ses vassaux aiment mieux distiller des lettres de soutien pour la clinique privée de St. Barnabé que répondre aux questions de Mars actu et des internautes. Un exemple récent au sujet de l’agriculture en ville qui est sur le point de nous envahir, alors pourquoi Martine Vassal a entériné le 19/12/2019 la suppression de nombreux Espaces Boisés Classés devenus gênants pour les promoteurs notamment sur la friche de St. Barnabé (400m2) et en face de la station de la fourragère (4 000 m2) ?

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Vous suscitez un vieux doute dans mon esprit par vos propos sur l’origine des fonds qui alimentent sa campagne.
      Une vue de l’esprit sans doute !

      Signaler
  14. Minh Derien Minh Derien

    Avez-vous essayé de lui proposer l’interview dans une église ? C’est là qu’elle aime aller à la pêche aux voix !

    Signaler
  15. Zumbi Zumbi

    Dommage, je lui aurais bien demandé quels olibrius elle avait embauchés pour gâcher l’excellente (et tres tardive) création de pistes cyclables sur Sakakini etc., des gens qui ont multiplié les angles sur le trajet de cette piste fort étroite : essayez devant la Timone, même en roulant très doucement il est impossible de tourner sans sortir de la piste. Ces gens savent tirer des traits avec une règle mais n’ont jamais vu un vélo, et sont encore moins montés dessus (comme Madame Vassal n’aurait jamais voulu que sa progéniture prenne le car pour faire Aix-Marseille).
    Bref, on continuera à rouler entre les voitures, au mieux dans les couloirs de bus. Mais La Provence de POG proclamera que x kilomètres de pistes cyclables ont été créés.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Que voulez vous attendre de ce POG qui toute sa vie à arpenté non pas le trottoir mais le marbre.

      Signaler
  16. Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

    Refus d’obstacle ou petite mesquinerie pour contester en creux la légitimité de Marsactu, peu importe. Ce n’est pas Marsactu qui est puni pour son indépendance, mais ses lecteurs (et aussi les téléspectateurs de France 3) qui sont privés d’un débat où la contradiction peut s’exprimer librement. Une décision qui s’inscrit dans la droite ligne du mépris Gaudiniste et invalide toutes les promesses de changement de méthode qui n’engagent que ceux qui y croient…

    Signaler
  17. Jacques89 Jacques89

    Si elle ne vient pas c’est qu’elle n’y trouve aucun intérêt… pour elle. Les marseillais elle s’en fout totalement. Vos questions sont probablement trop compliquées pour son électorat et cet entretien n’aurait servi qu’à donner du grain à moudre à “l’opposition”.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire