13 Habitat, l’office HLM qui se gère entre amis

Actualité
le 28 Août 2021
11

Les sept "personnalités qualifiées" choisies par la majorité de Martine Vassal pour siéger au conseil d'administration du bailleur sont toutes issues des rangs de la droite locale. Quitte à tordre l'esprit de la loi, qui voudrait qu'ils aient des compétences en lien avec le logement social.

Le bailleur départemental gère 33 500 logements. (Photo JML)

Le bailleur départemental gère 33 500 logements. (Photo JML)

Après les élections de juin, le bailleur social du département, 13 Habitat, a renouvelé son conseil d’administration. À côté de six élus de la collectivité, la présidente Martine Vassal (LR) a fait nommer sept “personnalités qualifiées” pour veiller sur la gestion de cet organisme. Comme dans tous les offices HLM de France. Mais lesdites personnalités […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. MarsKaa MarsKaa

    On recase les amis, pour leur ego, pour les indemnités (?), mais surtout pour que rien ne change dans la politique de l’habitat social. Une catastrophe, que l’on va perpétuer. Ne peut-on rien faire d’autre que le déplorer ? Merci de nous alerter Marsactu, toutes ces magouilles doivent etre encore et toujours mises à jour. Mais il faut une suite, politique ou judiciaire.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Ahhhh ! .La Martine comme nous l’aimons, avec ses qualités bien propres,honnete,intelligence,lyrique,probe,visionnaire,lucide, hauteur d’esprit, n’ayant jamais trempé dans des bizarreries.En résumé respectable.
      Mais que Diable ,je viens de m’apercevoir d’une erreur.
      Mon propos parlait de Lamartine et non pas de l’autre.Comme quoi un petit espace peut représenter un gouffre.

      Signaler
  2. barbapapa barbapapa

    La raille, toujours la raille

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Que vous ferait’il plaisir à son sujet, de dire que son ramage égale son plumage et qu’elle est le Phénix des hôtes de ces bois.
      Comparez la présidente a un volatile hautain et bourré de suffisance,vous n’y pensez pas.Quoique,dans la dernière campagne électorale son nom apparaissait plus gros que celui de République.Voyez vous la raille est un instrument bénéfique vis à vis de ceux qui déraillent.

      Signaler
  3. Zumbi Zumbi

    L’intérêt est surtout que personne d’extérieur au club ne siège, on écarte le risque sue quelsu’un travaille les dossiers et fasse des propositions pertinentes quant à l’usage des fonds publics, au logement des citoyen.ne.s qui en ont le plus besoin, voire au projet d’une vraie ville vivante.

    Signaler
  4. Mars, et yeah. Mars, et yeah.

    Si encore LRP recasait des amis efficaces… Mais non : tous plus mauvais les uns que les autres, exclusivement préoccupés par la garantie d’être rémunérés sans rien faire. La notion “d’action sociale”, juste pas la même.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      A ce titre, si jamais Macron vient avec des budgets pour rénover le centre ville, j’espère au moins une chose ,c’est que la Soleam ne bénéficie pas d’un centime d’euro,ni habitat 13 quand l’on voit l’indigence de ses dirigeants.

      Signaler
    • neom neom

      “fonctions bénévoles mais stratégiques” dit l’article, donc pas de rémunération.

      Signaler
  5. Brallaisse Brallaisse

    Neom,un politique désintéressé a Marseille, une galegade .Il y a toujours une contrepartie , ou un avantage.L’experience malheureusement nous confirme cela.

    Signaler
    • Mars, et yeah. Mars, et yeah.

      Absolument vrai. Et malheureusement vous avez raison de souhaiter que SOLEAM ne bénéficie pas de missions suite aux annonces présidentielles imminentes, en raison de ses dirigeants. Mais c’est bien dommage d’en arriver à faire un tel voeu quand on sait qu’il y a aussi des gens qui ont envie de bosser au milieu de tout ça…

      Signaler
  6. 13agacé 13agacé

    On retrouve décidément toujours les mêmes, des anciens socialistes ou guérinistes aux Républicains convaincus. Il en manque cependant quelques uns à l’appel, tel l’empereur d’Istres ou le bon Maire de Cadolive et Président du conseil de territoire du Pays d’Aubagne : mais lui est déjà tant affairé à gérer ses projets immobiliers, et ses SCI où nombre de politiques ou proches de ceux-ci ont pu investir ou bénéficier de beaux cadeaux (voyages ou autres…). Tout ce système mis en place depuis des décennies où nous avons tous plus ou moins fermé les yeux devient aujourd’hui insupportable pour le quidam, d’autant plus dans ce domaine aussi sensible que l’attribution de logement. 13 Habitat portait parfaitement son ancienne dénomination (OPAC 13), mais d’autres aujourd’hui ne sont guère plus brillants : il semblerait même que, dans certaines Sociétés d’économies mixtes, une petite aumône soit réclamée pour accéder à un logement … vivement qu’ANTICOR ou mieux encore, les services judiciaires agissent

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire