Un œil sur la soirée d’ouverture de MP2018

Reportage
Lisa Castelly
15 Fév 2018 3

Aperçu en images de la soirée d'ouverture de MP2018, point de départ d'une saison culturelle placée sous le signe de l'amour.

Feux d'artifices lors de la soirée d'ouverture de MP2018, le 14 février 2018.

La soirée était un peu fraîche, mais les badauds bien emmitouflés. Parmi les quelques milliers de Marseillais qui se sont retrouvés pour passer un bout de soirée de la Saint-Valentin sur le Vieux-Port, des jeunes, des vieux, des couples, des familles, des amis et des gens seuls. Si la foule restait clairsemée, les rangs se resserraient au bord de l'eau pour voir au mieux le ballet de sons et lumières présenté par Groupe F, chargé de lancer la saison culturelle MP218.L'immense boule lumineuse, crachant tantôt des faisceaux, tantôt des flammes alors que de poétiques silhouettes de lumière glissaient sur une embarcation. Les invitations régulières à s'embrasser n'ont été, il faut le reconnaître, que très partiellement suivies. Mais on apercevait tout de même parmi les spectateurs des bras se serrer, des regards se détourner de la pyrotechnie un instant et des baisers furtifs ou carrément enthousiastes s'échanger.[aesop_gallery id="193650" revealfx="off" overlay_revealfx="off"]

Images Lisa Castelly et Nicolas Georges. Pour plus de confort, regardez ce diaporama en plein écran.


A la une

Boues rouges : la justice met Alteo et l’État sous pression
Six jugements et un total de 65 pages. Le tribunal administratif de Marseille vient de rendre une série de décisions dans le dossier des...
La métropole, lamarque, lebus et le plan com
"Avec lacarte, si j’habite à Marseille et que je dois me rendre à Aix-en-Provence pour travailler, je pourrais prendre lemétro, puis lecar et enfin...
Un rapport ministériel épingle ArcelorMittal, « principal pollueur du département »
"Oui, bien sûr qu'on est au courant. Mais vous, comment vous l'avez su ?". L'embarras est de mise chez ArcelorMittal Méditerranée. Passé jusqu'alors inaperçu,...
Même condamnée, Maryse Joissains « la guerrière » s’y voit encore en 2020
"Incroyable !" Maryse est en mode combat. Quelques heures après l'annonce de sa condamnation à un an de prison avec sursis et dix ans...
Gymnase de l'école La Viste ©AM
Des militants de la France insoumise lancent une cagnotte pour rénover une école publique
"Les parents d’élèves n'en peuvent plus, il faut des travaux avant la rentrée de septembre", lance Sébastien Delogu, dont la fille est scolarisée à...
Quand le Vieux-Port a chaviré
Regarder les gens qui regardent. Vibrer avec eux d'une joie dont l'objet s'échappe. Parce qu'au final, seule compte cette liesse commune. Chroniqueur et photographe...

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire