Réduit par un projet immobilier, l’îlot des Charmerettes pourrait devenir un parc public

Échappée
le 23 Mai 2020
12

En bordure du domaine agricole des Charmerettes, dépendant de la bastide du même nom, un projet immobilier doit chasser le dernier paysan du Cabot. Des négociations sont en cours pour que la majeure partie des ses terres deviennent un parc public.

À la place des courges, se dressera bientôt un immeuble de six étages.

À la place des courges, se dressera bientôt un immeuble de six étages.

Le petit paradis suisse du Cabot est-il appelé à disparaître ? C’est en tout cas une page qui se tourne pour le domaine des Charmerettes où vit encore le dernier maraîcher de ce quartier, jadis jalonné de campagnes. À 67 ans, Jean-Louis Zurbuch n’a jamais quitté cette ferme où son père avant lui a travaillé […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. raph2110 raph2110

    J’espérais un avant et un après coronavirus,mais les mêmes logiques perdurent. Tous les projets peuvent être repenseés en fonction des orientations urbaines, économiques et si maintenant on y ajoutait un peu d’humanité ? Les parcs c’est très bien mais encore faut-il imaginer une gestion en amont avec du personnel, de l’entretien. Sans ça comme dans bien d’autres cas , le parc ouvrira, fermera, ouvrira…

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Cher Raph, vous pensiez sérieusement que les choses allaient changer ?

      Signaler
  2. picto13 picto13

    On n’en a pas fini de compter les dégâts occasionnés par le Boulevard Urbain Sud sur les derniers espaces naturels ou cultivés, la qualité de vie des riverains et le patrimoine historique de Marseille. Un projet datant des années 30 et relancé pour satisfaire l’appétit des promoteurs…

    Signaler
  3. Electeur du 8e Electeur du 8e

    J’ai rêvé, ou le slogan chic et choc de Mme Vassal durant la campagne électorale – certes un peu dans la dernière longueur de celle-ci – était #StopAuBéton ?

    Peut-être cette promesse électorale relève-t-elle de la recette du pâté d’alouette : pour faire une ville verte, prenez un cheval de béton et une alouette de gazon…

    Signaler
  4. leb leb

    Ce boulevard urbain sud est complètement un anachronisme et cette histoire de p

    Signaler
  5. leb leb

    Ce boulevard urbain sud est complètement un anachronisme et cette histoire de parc public est à surveiller de près, quand on voit que la « forêt urbaine » de la porte d’Aix et que l’espace vert face au cinéma de la Joliette sont fermés au public.

    Signaler
  6. LN LN

    Et si finalement, les belles promesses sont oubliées très vite après les résulta quant à la

    Signaler
    • LN LN

      Erreur….Et si finalement, oubliant les belles promesses après les résultats et les 2 mois du confinement, on ne voudrait pas nous faire miroiter ce nouveau parc pour mieux poursuivre l’oeuvre du BUS en bousillant le parc de la Mathilde et en saccageant les jardins ouvriers ? On est plus à une arnaque près avec la reine

      Signaler
    • Tarama Tarama

      Il est évident que la création de cet éventuel parc plus « un lieu culturel » dans la bastide est la technique habituelle pour faire passer la pillule du bétonage.
      Au final les surfaces naturelles diminuent considérablement et les promoteurs construisent à tout va.
      Un petit équipement public, souvent en deçà des promesses initiales, comme un hochet.

      Signaler
    • petitvelo petitvelo

      L’argument de la piste cyclable qui doit absolument passer au milieu de la ferme est assez drôle quand on voit tous les autres cas où on a pas trouvé la place du vélo, ou alors qu’on l’a fait passer « au moins logique »: citons très récemment une voie centrale du prado au lieu de vraiment modérer les contre-allées à 30km/h maxi

      Signaler
  7. PierreLP PierreLP

    question : quelle est la personnalité politique marseillaise qui a dit « Je ne vais pas être schizophrène, dire qu’il faut préserver la nature et faire couper des arbres ».

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire