Logements sociaux : quelques bons élèves et beaucoup de cancres

Décryptage
le 9 Déc 2020
9

Le préfet des Bouches-du-Rhône s'apprête à signer des arrêtés contre 32 communes qui affichent un bilan trop maigre en matière de construction de logements sociaux. Paradoxalement, l'objectif global est presque atteint dans le département grâce à quelques locomotives, principalement les plus grandes villes.

Ceyreste et son absence totale de nouveaux logements sociaux en trois ans. Meyreuil et son taux qui a… diminué depuis 15 ans. La Bouilladisse, Pélissanne, Peypin, Mimet, Éguilles, et leur taux inférieur à 5 %. Ces trois dernières étant sanctionnées par le préfet pour leur inaction depuis 18 ans, de même qu’Allauch. Aix-en-Provence et ses […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. martine Colombani martine Colombani

    à mimet où on ne veut pas de logements sociaux l’équipe municipale tente de leurrer l’Etat en construisant des confettis, dont certains ne sont pas mis à la la location durant deux ans parfois

    Signaler
  2. Brallaisse Brallaisse

    Il vaut mieux quelques fois un petit graphique qu’un long discours.
    Ce dernier mis en illustration ci contre démontre une fois de plus la volonté politique assumée de Vassal et de la droite en général de paupériser Marseille et de “protéger” les alentours des miséreux, sans donner à Marseille les moyens financiers de faire face à cette situation . Nous allons voir si l’Etat va intervenir en dépouillant les maires réfractaires de leurs pouvoirs d’urbanisme.

    Signaler
  3. BRASILIA8 BRASILIA8

    le Préfet ne fera rien il est là pour gérer sa carrière
    les communes paieront les pénalités, autant d’argent public qui ne sera utilisé pour le bien de tous, et tout continuera comme avant

    Signaler
    • Julien Vinzent_ Julien Vinzent_

      Bonjour, une précision : les pénalités sont reversées à la métropole pour être exclusivement dédiée au financement de la construction de logements sociaux. En amont, il est possible pour la commune de déduire des pénalités les dépenses qu’elles font pour ce même objet. Dans tous les cas, cela a pour conséquence pratique de réserver une partie de leur budget à cette politique.

      Signaler
  4. BRASILIA8 BRASILIA8

    à J. Vinzent dans tous les cas l’argent manque au budget de la commune même s’il est utilisé ailleurs à la construction de logement sociaux
    je pense par ailleurs que cela ne doit pas déranger certains électeurs qui préfèrent cette solution à la présence d’ HLM sur leur commune

    Signaler
  5. nathdemars nathdemars

    Tant que l’habitat social rimera avec trafic de stup, incivilités et dégradations, peu de chances que cela ne change. Le sujet doit être traité dans sa globalité , ce que personne ne fait et ne fera .
    Cachez ce HLM que je ne saurai voir !!

    Signaler
  6. Jacques89 Jacques89

    Ramener les comptes au niveau de l’arrondissement permettrait aussi de mieux répartir les populations concernées. Reste à définir les modalités de calcul des pénalités… Une comptabilité probablement compliquée pour les services fiscaux ou pour les communes (suivant que la patate chaude est laissée aux uns ou aux autres). Quant à reporter encore l’échéance, c’est mener la politique de l’autruche. Plus on retarde, plus cela laisse d’arguments à ceux qui ne s’impliquent pas. Et en terme de prérogatives sur le droit des sols, dans les secteurs où les autorisations sont délivrées par l’intercommunalité, comment on fait ?

    Signaler
  7. Régine HAMZAOUI Régine HAMZAOUI

    C’est dommage que vous n’ayez pas évoqué les communes de l’Ouest de l’Etang de Berre Martigues, Istres Port St Louis qui sont bons élèves et dont les cités qui abritent évidement une population plutôt en difficulté et donc proie facile pour les trafics et système B, sont bien entretenues et prises très en compte par les municipalités dont 2communistes!

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire