Jean-Luc Mélenchon dit “au revoir” à Marseille et adoube Manuel Bompard

Reportage
le 13 Mai 2022
39

Le leader de la France insoumise a officiellement annoncé, ce jeudi 12 mai, qu’il ne se représentera pas aux législatives dans la 4e circonscription. Manuel Bompard, son directeur de campagne à la présidentielle, arrive à Marseille pour tenter de lui succéder.

Jean-Luc Mélenchon lors de son discours le 12 mai à Marseille. Derrière lui, Manuel Bompard. (Photo : Emilio Guzman)

Jean-Luc Mélenchon lors de son discours le 12 mai à Marseille. Derrière lui, Manuel Bompard. (Photo : Emilio Guzman)

Un petit air de kermesse. Les fanions bleus-blancs-rouges sont de sortie et la sono crachote Bella ciao dans cette petite extrémité de la rue Astouin (2e arrondissement). À la tribune, installée au pied de l’immeuble où se trouve le modeste local marseillais de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon lâche l’info à 20 h 40 : […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. mrmiolito mrmiolito

    Connais pas. Je vote pas pour les parachutistes… Mon côté antimilitariste sans doute. Y’a qui d’autre qui candidate de gauche dans ma circo ?

    Signaler
  2. Electeur du 8e Electeur du 8e

    M. Bompard “ne se voit ni comme ‘un parachuté’, ni comme le titulaire ‘de terres électorales’ transmises, comme une baronnie”. C’est ennuyeux. Il devrait changer de lunettes : il est à la fois l’un et l’autre.

    Pour ne pas l’être, il lui était loisible de laisser cette circo “sûre” à un•e candidat•e issu•e du terrain, et de partir à l’assaut d’un siège moins facile à gagner – là où le RN menace, par exemple. Au pire, il disposait de son mandat d’eurodéputé pour assurer ses fins de mois.

    Signaler
  3. Andre Andre

    Mélenchon s’en va? De toute façon , on ne l’avait guère vu. Et il en sera de même de Bompard si jamais il était élu.

    Signaler
  4. Pascal L Pascal L

    Après Mélanchon, son hologramme …
    J’espère que j’aurai un dissident de gauche pour qui voter.

    Signaler
  5. barbapapa barbapapa

    Allez, Menucci, remets toi zy ! :))

    Signaler
    • vékiya vékiya

      chiche ! mais ségolène a soutenu mélenchon

      Signaler
  6. Mars, et yeah. Mars, et yeah.

    Bompard… C’est horrible de le dire ainsi, mais lui je fais un blocage : son para-verbal est douloureux pour moi, la sensation d’un mépris systématique et absolu de son interlocuteur.

    Donc déjà dans l’absolu inenvisageable pour moi de voter pour lui. Et ses galons de parachustiste, qu’il aille les glâner ailleurs.

    Next.

    Signaler
  7. Alain PAUL Alain PAUL

    AHHHH, chouette, un stéphanois à Marseille, ça va bouger
    “Boseigne” comme on dit là bas

    Signaler
  8. gastor13 gastor13

    Mélenchon dit “au revoir” à Marseille ! Disons lui plutôt “Adieu” à lui et toute sa clique !

    Signaler
  9. Brallaisse Brallaisse

    Melanchon qui parle du “mépris” du peuple de la part de la part de Macron.
    Mais qu’ils aillent se regarder dans une glace.
    Vaut mieux pas, ils se feraient peur.

    Signaler
  10. vékiya vékiya

    Content de voir arriver un cérébré dans la politique locale. un député vote les lois, il n’est pas là pour s’occuper des trous dans la chaussée. Quand on voit l’indigence de la plupart des élus locaux je dis, bienvenue Manuel.

    Signaler
    • Pascal L Pascal L

      Justement : ce sont des lois qu’il nous faut pour lutter contre, par exemple, le trafic des déchets (article du jour) et ces députés hors sol qui ne vivent pas les même problèmes que les électeurs, ne pensent qu’à leur carrière et ignorent ces problèmes qui ne les touchent pas.

      De plus vous vous contredisez : un cérébré dans “la politique locale” mais qui n’est pas là pour s’occuper de “la politique locale”.

      Signaler
    • vékiya vékiya

      une circo c’est bien du local… et on a pas besoin d’être un natif pour y être élu. Et les lois s’appliquent bien pour toute le pays ?

      Signaler
  11. smari smari

    Je ne suis pas un grand fan de LFI et de la Nupes mais Bompard est un vrai intello et a une colonne vertébrale politique. Il va participer à rehausser le niveau moyen des élus marseillais. Quant au parachutage, ce ne n’est ni le 1er, ni le dernier. Bon nombre d’élus locaux n’avaient aucune attache avec le canton ou le secteur municipal où ils se sont fait élire. Il y a même des conseillers municipaux de Marseille qui habitent Plan-de-Cuques. Je me rappelle aussi que Stéphane Ravier habitait Allauch quand il a gagné le 7ieme secteur de Marseille : il était domicilié à une fausse adresse au Merlan.

    Signaler
  12. julijo julijo

    Hey ! c’est à firminy que le corbusier a implanté son unité d’habitation !!! voilà la liaison avec bompard ! il connait déjà la cité radieuse. c’est un plus, non ?
    je trouve triste que nupes n’est pas trouvé de candidat sur cette circonscription, et notamment de candidates surtout.
    maintenant, j’entendais un animateur-expert-journaliste télé qui disait que pas loin de 30 % des députés étaient au départ de leur mandat des parachutés. bon, ce n’est pas une raison pour que ce soit une attitude intelligente.
    j’adorerais une recherche sur les candidats et leurs origines et la liaison avec la circonscription qu’ils briguent ; j’adorerais. juste pour voir le nombre de parachutés, la CSP, le casier judiciaire….pour voir quelle “sensibilité” gagne !

    Signaler
  13. Patafanari Patafanari

    Depuis toujours je ne vote que pour des « parachutés ». Les locaux, les natives, les indigènes, ont toujours un petit relent identitaire.

    Signaler
  14. Avicenne Avicenne

    Lors de «  cet apéro, JLM a commencé son discours ainsi « vous vous demandez pourquoi Melenchon ne se représente pas … « 
    Voilà qu’il parle de lui à la 3 éme personne ! « , après la République, c’est moi, après avoir claironné que en 2017, il aurait pu être au second tour à 600 000 voix près, après avoir dit qu’en 2022, Macron était illégitime vu le taux d’abstention, mais qu’il aurait dû être au second tour à 400 000 voix près !!
    Il a décrété qu’il serait le futur 1 er ministre, c’est le fameux 3 éme tour qui n’existe pas ! S’il perd à nouveau, il nous inventera le 4 éme tour pour les européennes et ainsi de suite .
    D’ors et déjà, il s’est mis à dos les magistrats et les policiers, cela n’augure rien de bon pour « sa future fonction « 
    Bompard ? C’´est fou le nombre de personnes qui se font élire aux européennes uniquement pour avoir un poste rémunéré et l’abandonne dès qu’une opportunité se présente au niveau national !
    Lorsque j’apprends que son ami Lula s’acoquine avec un homme très à droite pour les prochaines présidentielles, LFi après avoir aspiré dans son système gazeux tous les autres partis de gauche, pourrait se tourner vers le RN en 2027 !
    Que du bonheur surtout lorsque je me souviens que LFI a refusé d’adhérer au Printemps marseillais.

    Signaler
  15. Brallaisse Brallaisse

    Bons à rien et mauvais en tout,alors ils font de la politique, Bompard y compris.

    Signaler
    • vékiya vékiya

      vous n’en n’avez pas marre d’être toujours contre ? vous devriez vous présenter.

      Signaler
  16. MarsKaa MarsKaa

    Ça y est, ça va mieux ?
    Pfff, ici comme ailleurs la section “commentaires” devient un déversoir de bile.
    C’est pénible à lire.
    Pourtant commenter, critiquer, s’opposer, de façon constructive, peut-être tellement plus enrichissant.

    Signaler
    • BRASILIA8 BRASILIA8

      En effet certains noms : Rué, FO, Mélenchon déclenchent des réflexes pavloviens chez quelques commentateurs , il faut s’y faire voilà tout car comme tous réflexes c’est une réaction purement automatiques qui se déclenchent quels que soient le message !

      Signaler
    • vékiya vékiya

      on moins nous discutons ! M et Mmme Marsactu quand des apéro abonnés ? j’ai hâte de rencontrer Braillasse et Marskaa et bien d’autres.

      Signaler
  17. MarsKaa MarsKaa

    Je ne connais pas Bompard, comme quasiment tous les candidats.
    Je n’apprécie pas le processus de désignation,comme dans d’autres circo.
    Je ne sais pas ce que JLM a fait à et pour Marseille.
    Je ne connais pas K.Vacher ni pourquoi il n’y a pas fédération autour de sa candidature.
    J’espérais trouver dans vos commentaires des compléments à l’article, des éléments de reflexion supplémentaires.

    Signaler
    • julijo julijo

      sans flagornerie ni outrecuidance, j’appréciais de commenter, tranquillement ; mais comme vous le disiez plus haut, le côté “déversoir de bile” (j’ajouterai personnellement “gargarismes de mensonges et d’insultes”) ne permet pas de critiquer, partager, échanger. ce sont des registres que je ne comprends pas, ne partage pas, et me font carrément gerber.
      et toujours sans flagornerie ni outrecuidance, je me priverai de commenter tous les articles concernant nupes, sur marsactu en cette période.
      vieil abonné -quand même- je me permets d’attendre des éléments d’information sur d’autres candidats aux législatives. je sais de source sûre que les bagarres chez lr, lrm, et horizons et modem ont été houleuses et brutales….et que l’accouchement de la liste de candidats s’est déroulé aux forceps, donc j’attends avec impatience !

      Signaler
  18. Brallaisse Brallaisse

    Mauvais présage que ce Bompard.Extreme gauchiste, ingénieur de formation doublé d’un mathématicien et adoubé par Pedrolito Melanchon.L’ouverture d’esprit et l’humanité d’un droid en résumé.R2d2 , bonjour.

    Signaler
    • Olivier Devaud Olivier Devaud

      Ce monsieur n’a pas bien compris le rôle d’un député qui est de siéger à l’assemblée nationale dans les séances plénières ainsi que dans des commissions.
      Le clientélisme local ne fait normalement pas partie du mandat.

      Signaler
  19. Brallaisse Brallaisse

    Faudra alors m’expliquer pourquoi l’élection ne se fait pas sur une liste comme aux européennes.
    L’élection se fait aujourd’hui par circonspection et c’est donc qu’il y a bien une raison ,celle de représenter les électeurs de la dite circonscription.
    Le gimick melanchonien , merci de le laisser au vestiaire.
    Mais il est vrai que réécrire les faits est une sale habitude de LFI

    Signaler
    • vékiya vékiya

      c’est surtout pour éviter une représentativité, que nos gouvernants aient le courage de la proportionnelle. Quand 50% des votants ne sont pas représentés à l’AN cela ne vous pose pas de problèmes ?

      Signaler
  20. Brallaisse Brallaisse

    Je disais que LFI a l’habitude de transformer les faits , dans le cas d’espèce la définition exacte de l’élection d’un député est une élection LOCALE avec mandat NATIONAL ( source Assemblée Nationale) ,je n’ai donc rien inventé.
    Donc l’argument de Pedrolito est nul.

    Signaler
  21. Patafanari Patafanari

    Quelle chance! On hérite de tous les surdoués du pouvoir central. Henri-Jacques Eyraud à l’OM et Manuel Bompard à la députation.

    Signaler
    • polipola polipola

      La création de la NUPES peut laisser dubitatif mais elle a le mérite d’exister et de rendre à nouveau visibles et importantes des opinions de gauche.

      C’est d’autant plus dommage de ne pas aller au bout en n’investissant pas à Marseille les gens les plus à même de fédérer autour de ces valeurs. On peut imaginer tout un tas de bonnes raisons au parachutage de Bompard
      (confiance et expérience du travail de JLM, « cohérence nationale » …)

      Mais il me semble que l’enjeu essentiel de la politique aujourd’hui, (surtout celle de gauche), est de redonner confiance, de redonner envie aux gens de voter et de croire que plus de justice sociale est possible. Et cette ambition est souvent rendue atteignable par l’ancrage local et par la connaissance du terrain (trous dans le trottoir compris).

      L’ancrage local n’est pas la panacée. A Marseille ca sert même plutôt à élire des branquignoles qui se prévalent d’être du quartier pour ne finir que par s’y pavaner, tout en crachant sur ceux qui voudraient vraiment agir mais qui, manque de pot, n’ont ni la bonne couleur ni le bon accent.

      Et pourtant, on avait la chance cette année d’avoir un candidat cumulant connaissance du et reconnaissance par le terrain. En choisissant Bompard, la NUPES a agi comme un parti politique d’aujourd’hui et non pas comme une union d’avenir. Dommage !

      Signaler
  22. Brallaisse Brallaisse

    Brasiliab, si effectivement vous trouvez que les pratiques de FO, Rué , Melanchon en particulier et des autres comme LRP comme courantes et qu’il ne faut pas les dénoncer ,continuez.
    Quand vous voyez que l’argument de la représentation nationale avancé par LFI est faux cela dénote une alternative : l’ignorance ou l’enfumage.
    Alors restez dans l’ignorance ou dans le smog.
    Heureux les simples d’esprit comme disait LE spécialiste de la Com.
    Après nous pouvons causer Constitutionel,as you liké

    Signaler
  23. Brallaisse Brallaisse

    Brasiliab, si effectivement vous trouvez que les pratiques de FO, Rué , Melanchon en particulier et des autres comme LRP comme courantes et qu’il ne faut pas les dénoncoer continuellement et avec persistance ,abordez dans votre bienveillance.
    Quand vous voyez que l’argument de la représentation nationale avancé par LFI est faux cela conduit directement vers une alternative : l’ignorance ou l’enfumage.
    Alors restez dans l’ignorance ou dans le smog.
    Heureux les simples d’esprit comme disait LE spécialiste de la Com.
    Après nous pouvons causer Constitutionel,as you like,jusque tard dans la nuit .Manipuler une constitution est l’appanage des dictateurs

    Signaler
  24. Brallaisse Brallaisse

    Vekiya, rappellez vous les raz de marée de la Gauche après les élections présidentielles gagnées par la Gauche a l’époque ,avec une Assemblée non pas bleue horizon,mais bien rose et rouge.
    Cela ne nous posait aucun problème à l’époque et moi en premier.
    C’est la règle du jeu.La proportionnelle absolue est une ânerie.Nous retournerions sous la III ème et IV ème République.Autre exemple ,avec Israël et un contexte géopolitique différent , proportionnelle intégrale, ce sont les partis les plus jusque boutistes qui font ou défont la politique du premier ministre.Pas terrible à mes yeux, mais nous ne sommes pas en Israël.
    L’instabilité politique est une folie surtout dans un pays qui est l’un des moteurs de l’Europe avec l’Allemagne.

    Signaler
  25. Mars, et yeah. Mars, et yeah.

    On sait qu’un mandat de député est une mission nationale issue d’un scrutin local. Mais ce n’est que la théorie.

    Imaginez un peu : LRP se fait élire (il est investit par LREM). Sur le papier, il devrait cesser d’être maire et même quitter la SOLEAM. Ce qu’il fera peut-être. Mais qui va être assez naïf pour croire qu’il ne va pas mettre des gens à ses ordres exclusifs à ces postes ?

    Malheureusement, être député revient surtout à servir de marche-pied pour d’autres scrutins / enjeux : soit macro-nationaux (sénat, et bien évidemment ministères), soit purement locaux (comme si LRP avait abandonné son idée d’être maire de Marseille !). Pour preuve le taux d’absentéisme dans l’hémicycle.

    Deux propositions :
    – celui qui est élu est celui qui doit siéger
    – celui qui est élu perd son mandat s’il manque plus de 3 séances, après tout ils sont payés pour y être

    On pourrait y ajouter d’autres idées, mais déjà ça ce serait un progrès marquant.

    Signaler
  26. Echor61 Echor61

    sans oublier que l’assistant parlementaire de Bompard est aussi candidat désigné par la NUPES dans les BdR sur la circo d’Aubagne

    Signaler
  27. Brallaisse Brallaisse

    Quelque soit le parti,tout ceci ne sent pas la rose.Le politique n’est devenu qu’un métier sans sanctions.Viré et recasé illico presto..
    Beurkk

    Signaler
    • Pascal L Pascal L

      “La politique n’est devenue qu’un métier” : effectivement une majorité de nos grands dirigeants ont accédé aux mandats grâce aux appareils politiques. Positionnés par leur parti sur des élections imperdables, ils n’ont jamais vraiment eu besoin d’aller au charbon. Fillion, Ciotti, Hollande, …. etc (y’en a plein) ont commencé attachés parlementaires ou dans les cabinets et le parti les a fait.
      Macron aussi mais lui il a doublé la file qui faisait la queue devant l’escalator.
      Et maintenant Bompard : élection sur liste puis on lui refile une circo acquise, il n’a même pas besoin d’y aller pour être élu. Il serait de droite, je n’en aurais rien à faire, mais venant d’un mouvement qui veut changer la politique, je fais plus que tousser.
      Les mêmes causes produisent en général les mêmes effets (moi aussi, j’ai fait des études longues en sciences) donc il est probable que ce gazier restera un apparatchik qui ne fera pas avancer le schmilblick.

      Signaler
  28. Brallaisse Brallaisse

    Devenue,Pardon

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire