Épargnées par le confinement, les écoles vont rouvrir dans le brouillard

Actualité
le 30 Oct 2020
3

Pour cette seconde période de confinement, les écoles restent ouvertes dans un grand flou. Heure d'arrivée, stocks de masque ou protocoles sanitaires renforcés... Cette rentrée de vacances sous Covid est une équation à multiples inconnues.

(Image : Emilio Guzman)

(Image : Emilio Guzman)

L'enjeu

La rentrée sous confinement nécessite le port du masque dès six ans et un protocole renforcé dans les écoles. Un véritable casse-tête à deux jours du retour des élèves.

Le contexte

La France entière entre dans une nouvelle phase de confinement dans laquelle le maintien des élèves à l'école pose un épineux problème à toute la communauté éducative.

Alors 8 h 30 ou 10 heures ? Arrivée échelonnée ou ruée? À deux jours de la rentrée des vacances d’automne, tous les acteurs de l’école tâtonnent dans le brouillard. Pour ce deuxième confinement, la grande différence est le maintien de l’ouverture des établissements scolaires de la maternelle à la terminale. Au plan national, il […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    On est heureux de voir que, dans ce brouillard, certains ne perdent pas les réflexes politiciens. La lettre du jeune Ludovic Perney, parfaitement inutile, a au moins le mérite de faire parler de lui.

    Il n’ignore pas – du moins peut-on l’espérer – que ce n’est pas en trois jours que la mairie peut constituer un stock de masque de taille “enfant”. Mais là n’est pas l’essentiel, probablement, pour ce jeune élu aux vieux réflexes.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Cher 8e, merci d’avoir attiré notre attention sur le Perney. Un avocat, encore un qui choisit la mangeoire politique plutôt que le barreau. Un futur Moraine en quelque sorte. Il doit y avoir un élevage quelque part de ce genre de poussin. Celui-ci sort de la ferme de Bruno Gilles, c’est tout dire. Gilles faisait la sortie des club du troisième âge pour faire voter, Perney plutôt celle des écoles,politiquement bien sûr. Sa réflexion sur les masques est bête. Elle aurait put être argumentée, intelligente, réfléchie, pertinente. Non elle est bête.
      À croire que cela relève de la réflexologie dans cette famille politique. Enfin le barreau ne perd rien et Marsactu gagne un bon client, c’est déjà ça.

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire