Marsactu - Le Journal

La télé locale TV Sud liquidée, La Marseillaise de nouveau en cessation de paiements, La Provence qui vit au rythme des déboires de son actionnaire Bernard Tapie, le mensuel Le Ravi qui se redresse grâce à l’effet Charlie, des magazines qui se lancent puis disparaissent… Dans les Bouches-du-Rhône, informer est un combat… économique (Marsactu en sait quelque chose pour avoir connu une liquidation judiciaire, avant d’être relancé). Et derrière ces difficultés financières, ce sont souvent les rédactions – mais aussi les pigistes – qui trinquent et le pluralisme qui est menacé.

CE CONTENU EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS DU JOURNAL

Abonnement à partir de 4,99 €/mois. Déjà abonné ? pour lire cet article.

DÉMARREZ VOTRE SEMAINE GRATUITE

Profitez sans limite de tous nos contenus et services en temps réel
Rejoignez l’Agora de Marsactu pour discuter, partager et publier
Défendez à nos côtés l’indépendance de votre journal




0
commentaires

Partage par email

Offrir cet article