Déjà près de 400 idées sur la plateforme « Tous maires ! »

Actualité
le 16 Jan 2020
0

"Tous maires !", c'est l'outil de participation citoyenne que propose Marsactu en vue des municipales 2020. Le principe ? Placer sur une carte vos idées pour votre ville. En une semaine, près de 400 contributions ont fleuri.

Capture d'écran de la carte le 15 janvier.

Capture d'écran de la carte le 15 janvier.

D’abord les transports ! Une semaine après son lancement, « Tous maires ! » recueille déjà près de 400 idées, dont 30 % sur les déplacements. Transports en commun mais aussi vélo, marche, covoiturage, voirie récoltent le plus de votes favorables des visiteurs de cette plateforme, proposée en partenariat avec Repérage urbain. Tout un chacun peut y contribuer à l’échelle de la métropole (retrouvez ici la présentation).

Ce démarrage en trombe – le foisonnement de la précédente édition en 2014 est quasiment déjà atteint – apporte également des préoccupations nouvelles. Dans la catégorie « Urbanisme », qui regroupe environ un tiers des idées, plusieurs immeubles dégradés ont été posés sur la carte. C’est notamment le cas de huit taudis appartenant à la Ville de Marseille, issus de notre enquête commune « La grande vacance ». Au rayon des séries, une contributrice a planté 29 bulles pour réclamer autant d’ouverture de rues privatisées par des résidences fermées, objet d’une série d’article de Marsactu en 2017. Du côté d’Aix, un contributeur propose la construction de logements sociaux en rappelant que selon les chiffres de l’INSEE, la cité du Roy René a un taux de logement social de 14,7%, encore en deça des 25% prévus par la loi.

Les abords du boulevard Michelet, où une participante interpelle sur le phénomène de fermeture résidentielle.

Avec l’approche géographique de « Tous maires ! », l’espace public en général est approprié par les visiteurs, avec quelques premières propositions à succès comme l’ouverture des bains militaires de Malmousque, la rénovation du cours Julien – déjà réclamée en 2014 – et celle des escaliers reliant la place Sadi-Carnot au Panier. Ou encore la piétonisation de voies qui jouxtent les plages de La Ciotat. Plus difficile à localiser – et non proposé dans les titres de catégorie – le thème de la sécurité n’attire quant à lui aucune remarque.

On peut aussi constater que l’unanimité ne règne pas sur « Tous maires ! », autour de l’abandon du tramway Castellane-Dromel, du téléphérique vers Notre-Dame de la Garde ou des noms de rue en provençal. Fidèles à l’esprit de débat public sur notre site, les votes sont parfois appuyés par des commentaires voire des algarades.


Pour mieux faire connaître cet outil mais aussi proposer une autre manière de remplir la carte, Marsactu organise ce jeudi un atelier à 18 h 30 au théâtre de l’Oeuvre (rue Mission de France – 1er). Il sera suivi du débat « MARSEILLAIS EN 2020 – clients, électeurs ou acteurs ? » (pré-réservations complètes mais des places peuvent se libérer)

« Tous maires ! » : un tutoriel vidéo pour contribuer

Loading

Cet article vous est offert par Marsactu

L’équipe de Marsactu vous offre cet article pour que vous puissiez découvrir notre contenu. Si vous souhaitez nous soutenir, abonnez-vous pour ne rien manquer de l’actualité de Marseille et la région.

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire