Comment l’AP-HM a laissé prospérer un marchand de sommeil en ses murs

Enquête
le 5 Jan 2023
6

À côté des bâtiments hospitaliers, l'institution est propriétaire d'un important patrimoine privé, notamment issu de legs prestigieux. L'un de ces immeubles a été déclaré en péril au printemps 2022. Depuis vingt ans, sa gestion est déléguée à un bailleur bien connu du service des périls.

L'AP-HM est propriétaire du 8, cours Lieutaud et en délègue la gestion à un bailleur privé. (Photo : JV)

L'AP-HM est propriétaire du 8, cours Lieutaud et en délègue la gestion à un bailleur privé. (Photo : JV)

C’est une plaque qui marque mal. “Hospices civils de Marseille. Legs Jules Cantini. 1916”, peut-on lire sur la façade du 8, cours Lieutaud. Ce détail n’a pas échappé aux magistrats de la chambre régionale des comptes (CRC), qui viennent de rendre leur rapport sur la gestion de l’assistance publique-hôpitaux de Marseille (AP-HM), comme on l’appelle […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Delphine De Fautereau Vassel Delphine De Fautereau Vassel

    Il suffit d’aller voir l’état des appartements … c’est insalubre

    Signaler
  2. Richard Mouren Richard Mouren

    Le gestionnaire se contente de faire les seuls travaux nécessaires au retrait de l’arrêté de péril. Pour le reste…….
    Ce qui m’étonne toujours est de constater que des organismes bénéficiaires des legs immobiliers s’acharnent à les garder dans leur patrimoine tout en sachant qu’ils leur rapporteront pas grand-chose après les ponctions de tous les intermédiaires. En 1916, cet immeuble devait valoir pas mal d’argent. Considérant les frais des travaux de mise en conformité, sa valeur actuelle ne doit pas être bien élevée. Je ne pense pas qu’au bout de toutes ces années, le bilan financier de ce leg soit positif pour l’AP-HM, de toutes façons, ce n’est pas leur job…..

    Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    L’AP-HM doit faire son métier et uniquement son métier. Cela n’est pas une agence immobilière.
    Qu’elle vende les biens qui n’ont qu’un objet marchand , en évitant les combines marseillaises habituelles, Si d’autres biens sont utilisables comme centres de formations , ou ayant une possibilité de lieu à mission thérapeutique (acceuil drogue par exemple), il faut les garder.
    Compliqué la gestion d’un mastodonte .

    Signaler
  4. BRASILIA8 BRASILIA8

    Certes le métier de l’AP-HM n’est pas l’immobilier mais il existe dans son sein des gens compétent en matière de batiment , en général le directeur du service est à minima un ingénieur BTP
    Le problème c’est le principe de la délégation . N’importe quel propriétaire qui confie son bien ne fait pas une confiance absolue .
    Soit l’AP-HP est très naïve soit elle se désintéresse totalement de ses biens

    Signaler
  5. Pelren Pelren

    Pour décrire l’inanité de la gestion de son (immense) patrimoine immobilier par l’APHM, il ne suffirait pas d’un article, ni même d’un rapport de la chambre régionale des comptes ! Il faudrait une encyclopédie !!!
    Et, quand on s’y intéresse de près, on comprend rapidement ce qui fait de Marseille une ville quasiment ingérable, sous les aspects très variés que cela peut prendre et qui touchent de près ou de loin à l’accaparement par des intérêts privés ou par des particuliers de biens publics ou semi-publics.
    Certes, la municipalité actuelle a commencé à s’atteler à cette tâche… mais le chantier est tellement pharaonique qu’on peut douter qu’elle arrive à la mener à bien !

    Signaler
  6. Mistral Mistral

    A Lyon les logements reçus en legs sont loués à tarifs préférentiels aux salariés des hospices civils, dans une période de pénurie de personnels soignants et de revendications salariales ce serait bienvenu à Marseille aussi d’apporter ces avantages là aux personnels de l’APHM.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire