Pascal Messaoudi vous présente
Bruit d'ici

Le calme du couvent juste avant le printemps

Chronique
le 6 Mar 2021
0

Lorsque Pascal Messaoudi va quelque part, il pose son micro et puis il écoute. Pour cette nouvelle série de chroniques sonores, il s'en va traquer l'histoire qui se cache dans chaque lieu et se révèle avec les sons et la parole des hommes et des femmes qui l’habitent.

(Photo : Pascal Messaoudi)

(Photo : Pascal Messaoudi)

Il fait beau temps ce jour là au couvent Levat à la Belle de mai.

Le collectif Juxtapoz profite pleinement du lieu avant son départ prévu en septembre

Des habitants s’y promènent, pique-niquent dans l’herbe, viennent prendre l’air, font de la balançoire, font leur jardin et justement une réunion se tient dans la prairie pour décider de l’avenir du jardin partagé.

Que se passera-t-il pour le jardin lorsque le collectif quittera le couvent ?

En attendant, un motion designer traine dans la cour en réfléchissant à un problème technique, des designers fabriquent des meubles en bois, une céramiste chasse les bulles d’air de sa boule d’argile pendant que son chien chasse les souris, un coq et des poules se taisent ironiquement lorsqu’on approche un micro… Un jardinier joue du saxophone en bambou tout en rendant hommage aux sœurs Victimes du Sacré Coeur de Jésus, les religieuses cloîtrées qui y ont vécu en autarcie pendant près de 150 ans.

C’est calme et si l’incertitude sur l’avenir du lieu et du collectif plane, cela ne semble pas affecter cette tranquillité printanière…

 

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire