Violence au collège Rosa-Parks : une formation pour gérer les situations de crise

réunion
Bref
Violette Artaud
19 Jan 2018 0

Ce jeudi, le recteur de l’académie Aix-Marseille et l’inspecteur d’académie des Bouches-du Rhône se sont rendus au collège Rosa-Parks, dans le 15e arrondissement, pour une réunion avec professeurs et parents d’élèves après l’incident qui s’est produit ce lundi. Une enseignante de cet établissement s’est en effet faite rouée de coups ce jour là par une élève après lui avoir confisqué son téléphone portable [lire notre article]. “Nous avons écouté les enseignants, la réalité de ce qu’ils ont vécu, la réalité de ce qu’ils vivent. De manière simple et concrète. Nous avons proposé à nos collègues enseignants une journée de formation spécifique, comme nous l’avons fait au collège Izzo (2e) en fin d’année, sur la gestion de crise“, a rendu compte dans La Provence Dominique Beck, l’inspecteur d’académie.

Les enseignants saluent cette initiative mais considèrent qu’elle est cependant insuffisante. “Se former à la gestion de crise, de la violence, ce n’est qu’une partie du problème. On sent une tension qui est présente, de manière générale, dans notre établissement mais aussi dans les autres secteurs. C’est propre à la situation sociale marseillaise qui est assez dégradée”, s’est exprimé dans les colonnes du quotidien Julien Huard, documentaliste, élu des personnels au conseil d’administration et représentant syndical du CNT-SO. Du côté de l’enquête, l’adolescente a été entendue par la police. Elle a ensuite été déférée à la justice des mineurs et mise en examen.

Source : La Provence

A la une

Le sort de la reconversion “écologique” de Total la Mède se joue actuellement au parlement
Un "moment important", lit-on sur le compte Twitter du député des Yvelines (78) Bruno Millienne. Vendredi 16 novembre, cet élu Modem est parvenu à...
Le commissaire enquêteur s’oppose sévèrement au projet d’hôpital privé de Saint-Barnabé
En trois petites pages et sept arguments implacables, le commissaire enquêteur Yann Le Goff rend un avis défavorable au projet d'hôpital privé qui doit...
Habitat en péril : le réveil soudain de la mairie pousse 1130 Marseillais hors de chez eux
Depuis le drame de la rue d'Aubagne, 1134 personnes ont été évacuées de leur logement. Sur le terrain, victimes ou fonctionnaires, personne ne nie la...
Effacée à Marseille, Valérie Boyer tient à la ligne dure nationale
Valérie Boyer, ancienne élue à la rénovation urbaine, n’a pas pris la parole pour évoquer le drame de la rue d’Aubagne, survenu le 5...
À Air-Bel, les nouvelles canalisations ne noient pas la défiance des habitants
Novembre 2018, à Air-Bel, pause cigarette pour quatre ouvriers devant l'entrée du bâtiment 38. La porte est maintenue ouverte par des tuyaux noirs. "C'est...
Le projet de la piscine d’Euroméditerranée prend l’eau
Il fait partie des arguments avancés par la ville de Marseille, lorsque les critiques concernant le manque de piscines municipales se font trop vives....

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire