Un militant anti-boues rouges poursuivi pour vol en réunion

Rouge
Bref
le 22 Jan 2020
1
Photo : Pierre Isnard-Dupuy

Photo : Pierre Isnard-Dupuy

En février 2019, pour dénoncer le stockage de boues rouges séchées – considérées comme potentiellement toxiques – des activistes de l’association ZEA avaient chargé un camion sur le site de Mange-Garri pour en déverser le contenu quelques jours plus tard devant le ministère de la transition écologique à Paris. Suite à cette action, Olivier Dubuquoy, l’un des cofondateurs de l’association, est poursuivi pour vol en réunion. Ce vendredi 24 janvier il est convoqué pour être entendu à la gendarmerie d’Aix-en-Provence.

La matière chargée par les militants ne serait pas des boues rouges selon Alteo, mais de la bauxite destinée à être transformée en alumine par l’usine qu’exploite l’industriel à Gardanne. Deux semaines après l’action médiatique parisienne, l’entreprise avait porté plainte pour vol de minerai.

Selon Olivier Dubuquoy, ce serait bien des boues rouges qui ont été chargé à Mange-Garri. Le militant dénonce un deux point deux mesures. « L’industriel est hors la loi et une nouvelle fois, l’État est complice. Le préfet a autorisé Alteo à poursuivre pendant 5 mois ses rejets toxiques en mer au delà des normes internationales » (relire notre article au sujet de la dérogation accordée à Alteo pour ses rejets en mer au large de Cassis). « Du côté de la justice nous avons confiance concernant les suites qu’elle donnera à notre action au pénal pour mise en danger de la vie d’autrui », commente l’intéressé joint part Marsactu. Déposée à l’été 2017, leur plainte a été suivie d’une information judiciaire ouverte par le procureur d’Aix en mars 2019.

Actualisation jeudi 23 janvier à 10h49 avec des précisions ajoutées à la demande d’Olivier Dubuquoy.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. recherche recherche

    Au vu de la photo du site de chargement, il est très improbable qu’il s’agisse de « boues rouges », mais bien plutôt de bauxite.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire