Traitement anti-tuberculose: l’IHU a bien mené des essais illégaux selon une enquête interne

Vrai
Bref
le 27 Oct 2021
9
Le professeur Didier Raoult, sauveur ou faux-espoir ? Photo Emilio Guzman

Le professeur Didier Raoult, sauveur ou faux-espoir ? Photo Emilio Guzman

Une tempête dans un verre d’eau, comme le tweetait ce mardi Didier Raoult ? Une enquête interne menée à l’Assistance publique des hôpitaux de Marseille, révélée par La Provence, confirme bien l’existence d’essais illégaux réalisés à l’IHU pour le traitement de la tuberculose. “Tout a été confirmé”, confie une source proche du dossier au quotidien. Ce vendredi, notre partenaire Médiapart publiait une enquête mettant au jour l’existence de protocoles de tests réalisés sans l’accord de l’Agence du médicament. Des essais menés directement sur des patients qui ont entrainé, atteste l’enquête, “de graves complications” alors même “qu’il existait d’autres recours thérapeutiques.”

Source : La Provence
+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. sansnom sansnom

    Les hautes autorités veulent la peau de Didier Raoult a tout prix. Pour moi, toujours la même histoire, il fait tâche d’huile en montrant la mauvaise gestion de la crise par l’exécutif. Nous aurions pu faire beaucoup mieux.

    En tout cas, pour ceux que ça intéresse et si vous voulez avoir sa version, il s’explique dans sa dernière vidéo hebdomadaire. En résumé, il a utilisé ce qui était recommandé par l’OMS. Sauf dans le cas de 3 SDF, où il ont eu recours à une prescription hors AMM pour proposer une thérapeutique qui devait réduire considérablement la durée de traitement (car il est difficile de traiter les SDF au long court: plusieurs mois).

    Je suis très inquiet quand on voit l’opacité des décisions de l’ANSM en France. Cela devrait nous rendre anxieux car l’absence de transparence de cette agence va forcément être nuisible pour la santé des Français. On remarque déjà que les médecins de plateaux télévision s’assoient allégrement sur la loi sur la transparence (obligation de signaler ces liens d’intérêt quand on parle d’un médicament). Ou les changements récents sur les RTU.

    Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Les règles en matière d’expérimentations médicales et de soins sont les mêmes partout en France : l’intérêt du malade passe avant l’ego du soignant. Et même si Raoult se prend pour le meilleur médecin de l’univers, il ne bénéficie d’aucun privilège d’extraterritorialité, et est soumis à ces règles.

      La question est simple : les a-t-il respectées ou non ? La justice étant désormais saisie, après une inspection de l’APHM qui a confirmé les informations parues ici et sur Mediapart, c’est à elle de se prononcer.

      Signaler
    • Andre Andre

      En fait, Raoult a-t-il utilisé ces antibios non recommandés car il s’agissait de cas de force majeure (des SDF difficiles à prendre en charge) ou bien joue-t-il a l’apprenti sorcier à l’ego démesuré?
      La médecine est chose compliquée et ne se limite pas à appliquer des protocoles même si ceux-ci se justifient dans la majorité des cas. Je ne suis pas médecin et il m’est difficile de juger. Par contre beaucoup ne s’en privent pas et baignent allègrement et sans recul dans le climat ambiant de dézingage. Cela caractérise de nombreux commentaires et même un article de ce journal datant de la semaine dernière qui, sans précaution, mélange tout, chloroquine, tuberculode, témoignages anonymes de collaborateurs (quelles sont leurs relations avec leur patron?), accusations d’ instances officielles qui par ailleurs avaient confié de hautes responsabilités à Raoult. Il ne manque plus que l’avis de Cohen de CAV….

      Signaler
    • sansnom sansnom

      @Electeur du 8e, ce qui assez drôle dans votre commentaire “Raoult se prend pour le meilleur médecin”. Ce n’est pas Raoult qui a pris en charge ces patients.

      Cela illustre encore le fait que l’on veut tout lui mettre sur le dos. La justice va se prononcer mais a mon avis cela va faire pschitt comme tout le reste.

      Ce qui est d’ailleurs assez catastrophique et que l’on voit dans leur dernière vidéo très claire (que vous n’irez pas voir j’en suis sûr), c’est le temps pris par l’ANSM pour répondre aux demandes (3 ans). Pendant ce temps, nous aurions pu faire avancer la recherche et potentiellement améliorer la vie de nombreux malades. Comble du ridicule: on leur refuse l’essai randomisé car c’est trop cher. Et après soit disant, on ne jure que par ça.

      Note: il n’a jamais parlé de gripette (je fais référence à votre commentaire sur un autre article). Assez impressionnant comme la désinformation marche à plein pot (ou comme on déforme ces propos).

      Source: Vidéo du 29 octobre intitulé “Nous n’avons jamais fait d’essai clinique sur la tuberculose”.

      Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      La recherche médicale ne se publie en effet ni sur Twitter, ni sur YouTube, et je n’ai pas de temps à consacrer aux séances d’autocélébration de Raoult. Nous verrons bien ce qu’en diront les juges.

      Il est possible que Raoult n’ai jamais parlé de “grippette”, certes. Il s’est contenté de dire, en avril 2020, “qu’il est raisonnable de penser que d’ici un mois, il n’y aura plus de cas du tout dans les pays tempérés”. Le mot n’y est pas, son sens y est (https://www.lindependant.fr/2020/04/21/coronavirus-le-professeur-raoult-penche-de-plus-en-plus-pour-une-epidemie-saisonniere,8856854.php).

      Signaler
    • sansnom sansnom

      @Electeur du 8e, Raoult ne figure pas sur la vidéo à laquelle je fais référence. C’était l’explication des médecins qui ont traités les patients.

      D’ailleurs je suis curieux de savoir ce que l’on pourrait lui reprocher. Le pôle de maladie infectieuse est une structure de l’APHM, elle est juste hébergé par l’IHU. Raoult n’a même pas traité ces malades, ce n’est pas sa structure, ce n’est pas le chef de ce pôle.

      Vous pouvez ne pas apprécier ces vidéos, je le comprends mais je trouve la démarche intéressante: présenter les données. Et ils font preuve de transparence en montrant ce qu’ils observent ici. On peut lui reprocher beaucoup de chose mais il avait raison sur pas mal d’autres. Exemple, le fait de séquencer massivement: si le fait ce confirme que le variant Marseille-4 vient d’un élevage de vison là encore l’état passerait pour des idiots (en ne prenant pas des décisions alors qu’il y avait des signes). Malheureusement là encore, très peu d’écho dans la presse à part un article de reporterre.net.

      Gripette ça implique pour moi une appréciation sur la virulence, il n’en n’est rien dans ces propos. Il dit aussi d’ailleurs qu’il est probable que ça devienne une “maladie de saison”.

      Signaler
  2. julijo julijo

    ce que je trouve largement inadmissible, (en dehors de toute considération sur des essais autorisés ou non…. les enquêtes sont ouvertes) c’est que cet éminent toubib ne peut ignorer que la tuberculose atteint aujourd’hui surtout des gens précaires, sdf ou migrants étrangers. c’est donc avec eux que raoult a tenté ses essais…des malades qui ne peuvent se défendre, captifs, et ignorants…
    et ça, c’est quelque part pour moi, significatif. a-t-il tenté son protocole -morbide a priori- sur les “vip” quelconques qu’il fréquente et affectionne particulièrement ? ben non, ils n’avaient pas attrapé la maladie évidemment.
    très significatif d’une mentalité déplorable.

    Signaler
    • Andre Andre

      Vous l’avez dit, les VIP n’attrapent pas la tuberculose, pas plus que vous et moi. Donc les soins concerneront dans la grande majorité les personnes précaires qui l’ont attrapée, ce qui est déjà en soi un scandale pour la France et pour l’UE qui laisse se développer cette situation. Je rappelle que les Roms qui viennent ici sont chassés des pays d’Europe de l’Est.

      Signaler
  3. printemps ete 2020 printemps ete 2020

    les recherches sur la tuberculose qui ont été faites à L’IHU ,ont été faites pour esseyer de trouver un traitement qui soit de durée
    plus courte ,car il est difficile de suivre tous ces gens précaires pendant un an ;ce qui en soi ne me parait pas répréhensible
    moralement ,mème si l’ansm avait refusé ,
    ceci étant dit certaines personnes veulent “la peau” de Raoult ,par exemple mr Cremieux directeur de l’Aphm nommé à Marseille
    en juin 2021 ,ami du directeur de l’APHP paris ,que Raoult avait critiqué sur sa gestion du covid à Paris ; CES COMBATS N’INTERRESSENT
    PAS LES FRANCAIS

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire