Pollution à Bouc-Bel-Air : le préfet demande à Alteo de réparer les dégâts

URGENT
Bref
Jean-Marie Leforestier
11 Avr 2018 1

La pollution aux poussières de boues rouges détectée ce week-end à Bouc-Bel-Air avait déjà poussé la mairie à porter plainte contre l’entreprise Alteo qui stocke ses résidus industriels sur le site de Mange-Garri. Ce mercredi, c’est le préfet Pierre Dartout qui tire les conséquences de cet « accident de pollution de l’air de grande ampleur ». Il vient de prendre un arrêté d’urgence pour demander à l’entreprise de mettre en œuvre « les moyens nécessaires pour supprimer les conséquences et les nuisances générées par les retombées de poussières sédimentales chez les riverains impactés ainsi que dans les lieux et espaces publics concernés ».

Alteo devra aussi sous quinze jours remettre un rapport d’accident détaillant les causes de cette pollution. L’industriel est tenu d’y détailler « les effets sur les personnes, les biens et l’environnement » et étudier « les améliorations à envisager dans l’efficacité de la prévention, de la protection et de l’intervention de cet accident ». « Un contrôle sera opéré pour vérifier la réalisation des opérations de nettoyage », précise le préfet dans un communiqué.

1
commentaires

A la une

Boues rouges : la justice met Alteo et l’État sous pression
Six jugements et un total de 65 pages. Le tribunal administratif de Marseille vient de rendre une série de décisions dans le dossier des...
La métropole, lamarque, lebus et le plan com
"Avec lacarte, si j’habite à Marseille et que je dois me rendre à Aix-en-Provence pour travailler, je pourrais prendre lemétro, puis lecar et enfin...
Un rapport ministériel épingle ArcelorMittal, « principal pollueur du département »
"Oui, bien sûr qu'on est au courant. Mais vous, comment vous l'avez su ?". L'embarras est de mise chez ArcelorMittal Méditerranée. Passé jusqu'alors inaperçu,...
Même condamnée, Maryse Joissains « la guerrière » s’y voit encore en 2020
"Incroyable !" Maryse est en mode combat. Quelques heures après l'annonce de sa condamnation à un an de prison avec sursis et dix ans...
Gymnase de l'école La Viste ©AM
Des militants de la France insoumise lancent une cagnotte pour rénover une école publique
"Les parents d’élèves n'en peuvent plus, il faut des travaux avant la rentrée de septembre", lance Sébastien Delogu, dont la fille est scolarisée à...
Quand le Vieux-Port a chaviré
Regarder les gens qui regardent. Vibrer avec eux d'une joie dont l'objet s'échappe. Parce qu'au final, seule compte cette liesse commune. Chroniqueur et photographe...
  1. Un électeur du 9 èmeUn électeur du 9 ème

     » un arrêté d’urgence pour demander à l’entreprise de mettre en œuvre « les moyens nécessaires pour supprimer les conséquences » c’est bien mais un un arrêté d’urgence pour demander à l’entreprise de supprimer les causes cela serait encore mieux. Il est pas très doué le préfet de Macron !

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire