L’unique conseiller départemental FN s’engage avec un dissident contre Jean-Lin Lacapelle

FUITE
Bref
Jean-Marie Leforestier
18 Mai 2017 0

L’unique conseiller départemental FN, Jean-Marie Verani, s’engage avec un dissident contre Jean-Lin Lacapelle dans la 12e circonscription des Bouches-du-Rhône. Il sera le suppléant de Jacques Clostermann dans cette élection. « Je soutiens le candidat patriote légitime. Le premier tour sera une primaire au FN entre un homme qui habite ici et un conseiller régional d’Ile-de-France parachuté, bref un candidat OM contre un candidat PSG », ose l’élu du canton voisin de Berre. Celui-ci avait d’abord souhaité être investi par le FN dans la 8e circonscription avant que ne lui soit préféré Antoine Baudino, collaborateur des élus FN à la région.

Pour se présenter contre son parti, Jean-Marie Verani devrait être exclu du Front national dans les semaines qui viennent. Le Front national n’aura alors plus de conseiller départemental. La deuxième membre du binôme élu en 2015, Christiane Pujol, a depuis lors rejoint Debout la France, la formation de Nicolas Dupont-Aignan. Elle sera candidate sous ces couleurs dans la 8e circonscription.

0
commentaires

A la une

Métro Gèze : la métropole sort les rames
Non, on ne verra pas les fameuses armoires électriques car "le métro fonctionne en ce moment". À l'origine du retard considérable de la livraison...
À l’hôpital Nord, les manifestants désespèrent de voir un jour arriver le métro
Le choix du parvis de l'hôpital Nord, pour une manifestation en faveur d'un métro dans les quartiers Nord, a la force de l'illustration. À...
Policiers « escortés » par des scooters, un clip de rap à l’origine de la vidéo choc
"Regardez comment les policiers sont traités, et j'en ai plein d'autres des vidéos comme ça. Ce que je veux dire, c'est que ce sont...
« On apprend aux filles à se méfier de l’espace public »
Prendre les transports, aller d'un point à un autre dans la ville, s'arrêter sur une place, rentrer tard le soir... Que l'on soit homme ou...
Des quartiers Nord à la Belle de Mai, elles veulent une ville pensée pour elles
"On est toutes des militantes. On ne voulait pas faire la cuisine, on voulait faire des projets !" Comme ses amies du groupe Passer'elles...
« Si l’outrage sexiste est dans le code pénal, on pourra agir »
Lorsqu'une femme victime de violences arrive dans un commissariat, l'expérience n'est pas toujours aisée. À Marseille, le bureau d'aide aux victimes, rattaché à la...

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire