L’hôtel de luxe de la Villa Valmer ne sera pas présenté en conseil municipal

Retrait
Bref
Benoît Gilles
9 Fév 2018 3

La première étape de la transformation de la Villa Valmer en petit hôtel de grand luxe ne passera pas par le conseil municipal de ce lundi. Déjà en suspens, hier, “du fait de discussions toujours en cours avec le groupement”, selon Yves Moraine, président du groupe majoritaire (LR/UDI) le rapport a été retiré de l’ordre du jour ce vendredi. C’est ce qu’indique le président du groupe socialiste, Benoît Payan, sur Twitter.

Le projet de bail de longue durée au privé de cette bastide, propriété municipale, a déclenché une polémique, dès sa révélation dans la presse. L’annonce du choix du groupement lauréat (lire notre article) n’avait pas éteint les interrogations. “Nous n’avons aucune information sur la durée du bail emphytéotique, le montant du loyer et la partie du parc qui sera ou non concédée au privé”, s’indignait Eugène Caselli, qui devait s’exprimer à ce propos durant le conseil.


A la une

Le sort de la reconversion “écologique” de Total la Mède se joue actuellement au parlement
Un "moment important", lit-on sur le compte Twitter du député des Yvelines (78) Bruno Millienne. Vendredi 16 novembre, cet élu Modem est parvenu à...
Le commissaire enquêteur s’oppose sévèrement au projet d’hôpital privé de Saint-Barnabé
En trois petites pages et sept arguments implacables, le commissaire enquêteur Yann Le Goff rend un avis défavorable au projet d'hôpital privé qui doit...
Habitat en péril : le réveil soudain de la mairie pousse 1130 Marseillais hors de chez eux
Depuis le drame de la rue d'Aubagne, 1134 personnes ont été évacuées de leur logement. Sur le terrain, victimes ou fonctionnaires, personne ne nie la...
Effacée à Marseille, Valérie Boyer tient à la ligne dure nationale
Valérie Boyer, ancienne élue à la rénovation urbaine, n’a pas pris la parole pour évoquer le drame de la rue d’Aubagne, survenu le 5...
À Air-Bel, les nouvelles canalisations ne noient pas la défiance des habitants
Novembre 2018, à Air-Bel, pause cigarette pour quatre ouvriers devant l'entrée du bâtiment 38. La porte est maintenue ouverte par des tuyaux noirs. "C'est...
Le projet de la piscine d’Euroméditerranée prend l’eau
Il fait partie des arguments avancés par la ville de Marseille, lorsque les critiques concernant le manque de piscines municipales se font trop vives....

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. LaPlaine _LaPlaine _

    Toujours la même technique de cette nullicipalité, l’évitement, temporaire ou permanent.

    Signaler
  2. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Ou bien sur ce coup , c’est encore bien moins clair que d’habitude ?

    Signaler
  3. darkvadordarkvador

    Les levées de boucliers sont trop bruyantes pour le moment, impossible de donner satisfaction aux amis qui attendent impatiemment. “Ils” vont attendre que le calme revienne, dans quelques semaines ça devrait passer. Notre bon maire et ses acolytes respectent toujours les promesses faites aux amis qui leurs ont permis d’être ce qu’ils sont et qu’ils soient là où il fallait qu’ils soient…

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire