L’État lance une fouille complète de la grotte Cosquer avant sa submersion

Érosion
Bref
le 12 Jan 2021
3
Photo (MCC-DRAC-SRA PACA - Luc Vanrell)

Photo (MCC-DRAC-SRA PACA - Luc Vanrell)

Alors que la construction d’une reconstitution de la grotte Cosquer a démarré à côté du Mucem, un autre chantier se lance, au cœur même de ce patrimoine préhistorique situé dans les calanques. Face à la dégradation inexorable des parois, gagnées par une hausse du niveau de la mer et agressées par la pollution, une équipe d’une dizaine de chercheurs tentent de l’explorer de fond en comble, détaille La Croix. “Cosquer est malheureusement sortie des radars après la découverte de Chauvet, qui a canalisé l’attention des scientifiques”, considère Cyril Montoya, ingénieur de recherches du laboratoire méditerranéen de préhistoire Europe Afrique (Aix-Marseille université). Cette mobilisation prolonge un premier relevé 3D d’ensemble, en cours depuis 2016 et qui a permis de nourrir la réplique muséale à venir.

Dans Le Monde, qui consacre également un article à ce patrimoine “en péril”, la directrice du Centre national de préhistoire Geneviève Pinçon décrit la “démarche de fouilles préventives” qui se met en place. Celle qui est utilisée lors de la construction d’un immeuble, pour les sites appelés à être détruits ou recouverts. En l’occurrence, c’est la mer qui submergera les peintures vieilles de plus de 20 000 ans.

Source : La Croix

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    Merci à Roselyne.
    Une fois de plus heureusement que l’Etat est là.

    Signaler
  2. Regard Regard

    Merci à la Région d’avoir fait le choix de la reconstitution sur le site de la villa méditerranée

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Regard , merci sutout à nos impôts qui ont financés à fonds perdus la villa Méditérannée une première fois, sans compter les frais de maintenance et qui refinancent ce projet avec une deuxième couche .
      En espérant que cela soit aussi beau que Lascaux 4 .

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire