Le retour de la Formule 1 en France pourrait passer par Marseille

Circuit
Bref
Julien Vinzent_
9 Nov 2017 6

Cela ressemblerait presque à un retour sur investissement. Le grand prix de Formule 1 du Castellet (Var), pour lequel la métropole Aix-Marseille Provence contribuera à hauteur de 3,6 millions d’euros, devrait faire un détour par le Vieux-Port. Formula One Management, la société propriétaire de la compétition, veut organiser un “show” promotionnel à Marseille, en juin 2018, en marge du grand prix de France.

Annoncé mardi lors de la conférence de presse d’ouverture de la billetterie, ce projet n’est pourtant pas encore mûr. “Avant de s’avancer, cela nécessite une réunion avec le maire de Marseille, le préfet des Bouches-du-Rhône et les services de l’État pour étudier la faisabilité d’un tel projet”, commente dans La Provence Christian Estrosi, président du groupement d’intérêt public du Castellet, constitué pour accueillir l’événement qu’il a porté alors qu’il était à la tête du conseil régional.

Source : La Provence

A la une

Martine Vassal bricole un agenda environnemental à un milliard d’euros
Moins d'un mois. C'est le temps record qu'il aura fallu aux équipes de la métropole pour se greffer sur l'agenda environnemental du conseil départemental....
Les premiers arbres de La Plaine tombent malgré la résistance
La pluie tombe, les arbres aussi et certains manifestants pleurent en voyant les premiers tilleuls chuter dans un grand crac sinistre. Ils hurlent aussi...
Conflit d’intérêts à la tête de l’institut de recherche pour le développement
Charles Duchaine est de retour à Marseille. Pas le premier juge de l'affaire Guérini en personne, mais les contrôleurs de l'agence française anti-corruption (AFA)...
À Saint-Victoret, des travaux qui se font tout seuls embarrassent la métropole
C'est un joli parc à la sortie du bourg de Saint-Victoret en direction de la gare de Pas-des-Lanciers. A côté du centre aéré fraîchement...
L’institut Ricard drague les habitants de l’Estaque avec une ferme à poissons du futur
"Nous avons proposé un projet de ferme que l'on pourrait appeler... permaquacole !", lance fièrement Patricia Ricard, petite-fille de Paul et présidente de l'Institut océanographique du...
La Ville offre une nouvelle unité d’hébergement d’urgence, à l’État de payer le reste
Jean-Claude Gaudin signait mercredi le bail emphytéotique de la future unité d'hébergement d'urgence qui doit voir le jour en 2021. Réalisée par le groupe...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    “Panem et circenses” , du pain et des jeux.
    Voilà la politique de nos élus.
    Et à laquelle adhèrent les marseillais visiblement.

    Signaler
    • LaPlaine _LaPlaine _

      C’est à peu près çà oui, nous ne sommes pas à Nantes…

      Signaler
    • Electeur du 8eElecteur du 8e

      Par contre, pour la ville écolo, la ville durable, la ville respirable, la ville du XXIe siècle, on attendra encore un peu. Vroum, vroum !

      Signaler
  2. LaPlaine _LaPlaine _

    La vision de la ville du “Barnum Gaudin” est disons … assez limitée.

    Signaler
  3. jo147jo147

    Petite brève, coincée entre la fermeture du service réanimation de l’hôpital d’Aubagne et les écoles sans chauffage…
    Plus de fric pour l’hôpital, plus de fric pour l’école, et 3,8 millions d’euros pour la formule 1.
    Monde de merde…

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire