La métropole ne votera pas ses documents stratégiques tant que son avenir sera incertain

Stop
Bref
Violette Artaud
16 Mai 2019 3

Plan local d’urbanisme intercommunal, programme local de l’habitat (PLH), schéma de cohérence territoriale… La métropole vient d’acter ce jeudi la suspension de tous les votes relatifs à ses documents stratégiques. Et ce « tant qu’à minima ne sont pas connus les contours institutionnels de la métropole. C’est pour cela que j’ai retiré de l’ordre du jour le PLH« , a déclaré la présidente Martine Vassal lors du conseil métropolitain.

« Suite au rapport [du préfet Pierre] Dartout nous ne voyons rien venir, ceci constitue un flou institutionnel préjudiciable. J’en appelle aux plus hautes autorités de l’État pour qu’ils fassent connaître leur décision », a-t-elle poursuivi. Le gouvernement doit notamment trancher sur la fusion du métropole et du département, un rapprochement qui fait toujours débat.


A la une

« Les barbus des Baumettes » radicalisés ou victimes d’une affaire « montée en épingle »?
Mercredi matin, l'expression "équipe des barbus" a refait surface dans la presse nationale à la faveur d'un rapport parlementaire sur "les services publics face à...
En plein cœur de Belsunce, un gros tas de gravats bleu cache de l’amiante
Il y a quelque chose d'extra-terrestre dans cette colline bleue cobalt qui gît en plein cœur de Belsunce. La scène se passe au centre...
Le difficile retour au 22 rue des Feuillants
"Là, il y a un souci." L’agent du service de l’hygiène de la mairie semble embarrassé. Il est censé contrôler les travaux effectués suite...
Le chemin semé d’embûches d’un accord entre Les Républicains et En Marche pour Marseille
Martine Vassal, candidate plus que probable à la mairie de Marseille et Yves Moraine, le maire de des 6e et 8e arrondissements, se sont...
Total redémarre La Mède avec un modèle économique encore fumeux
Habemus Total. Une fumée s’envole dans le ciel de Châteauneuf-les-Martigues. Elle est noire et fait office d’annonce pour les riverains : la Mède redémarre...
L’ouverture nocturne de la plage des Catalans revient à la barre du tribunal
Sera-ce la bonne ? Une décision de la cour administrative d'appel est sur le point d'influencer le devenir de l'apéro-les pieds-dans-l'eau-d'un-coup-de-vélo. C'est en tout...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Electeur du 8eElecteur du 8e

    Je ne veux pas me faire l’avocat de la reine-mère de « Provence » – ça ne serait pas crédible -, mais il faut reconnaître que le gouvernement actuel suit les traces de ses prédécesseurs : beaucoup de promesses pour Marseille et sa métropole, peu d’actes et une extrême lenteur pour (ne pas) décider quoi que ce soit.

    Il faudrait faire le compte des annonces des gouvernements Ayrault, Valls (vous vous souvenez ?) et, désormais, Philippe, et mettre en regard les réalisations…

    Signaler
    • petitvelopetitvelo

      Il faut dire qu’à part Lyon … l’aïoli n’a pas pris… et puis il faut bien garder des arguments pour l’élection d’un maire LREM en 2020, ce start-up-parti est si peu ancré sur le territoire.

      Signaler
  2. PromeneurIndignéPromeneurIndigné

    Pendant au moins deux mandatures les priorités de nos élus doivent être :le logement social, les établissements d’enseignement public et les transports en commun !Ras le bol de payer des impots pour les PPP de Gaudin, avec Vinci comme le Stade Vélodrome rénové 2 fois en 20 ans pour quelques matchs internationaux etc. !

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire