Festi’femmes et Bigard décrochent le pompon sexiste

À L'HONNEUR
Bref
Benoît Gilles
8 Mar 2016 1

Capture d'écran de l'affiche du festival

En ce 8 mars, dédiée aux droits des femmes, Marseille décroche un pompon d’honneur par le truchement de Festi’Femmes et de son invité d’honneur Jean-Marie Bigard. Osez le féminisme a lancé un grand concours participatif afin de dénoncer les dérives les plus sexistes à travers l’Hexagone. En effet, paradoxalement, cette journée internationale est l’occasion de multiples dérapages sous couvert d’hommage à la majeure partie de l’humanité.

“À l’issue d’un vote serré qui a mobilisé 600 personnes en seulement quelques heures le verdict est tombé. Avec près d’un tiers des voix, le Festival Festi’femmes, initialement dénoncé par l’antenne marseillaise d’Osez le féminisme! remporte la palme du sexisme avec son invité d’honneur cette année : Jean-Marie Bigard”, note le site. L’humoriste est sur la scène du Silo en invité d’honneur du festival dédié à l’humour au féminin.


A la une

Le sort de la reconversion “écologique” de Total la Mède se joue actuellement au parlement
Un "moment important", lit-on sur le compte Twitter du député des Yvelines (78) Bruno Millienne. Vendredi 16 novembre, cet élu Modem est parvenu à...
Le commissaire enquêteur s’oppose sévèrement au projet d’hôpital privé de Saint-Barnabé
En trois petites pages et sept arguments implacables, le commissaire enquêteur Yann Le Goff rend un avis défavorable au projet d'hôpital privé qui doit...
Habitat en péril : le réveil soudain de la mairie pousse 1130 Marseillais hors de chez eux
Depuis le drame de la rue d'Aubagne, 1134 personnes ont été évacuées de leur logement. Sur le terrain, victimes ou fonctionnaires, personne ne nie la...
Effacée à Marseille, Valérie Boyer tient à la ligne dure nationale
Valérie Boyer, ancienne élue à la rénovation urbaine, n’a pas pris la parole pour évoquer le drame de la rue d’Aubagne, survenu le 5...
À Air-Bel, les nouvelles canalisations ne noient pas la défiance des habitants
Novembre 2018, à Air-Bel, pause cigarette pour quatre ouvriers devant l'entrée du bâtiment 38. La porte est maintenue ouverte par des tuyaux noirs. "C'est...
Le projet de la piscine d’Euroméditerranée prend l’eau
Il fait partie des arguments avancés par la ville de Marseille, lorsque les critiques concernant le manque de piscines municipales se font trop vives....

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. klougkloug

    Le concours de repassage au “Salon de la Femme” (sic) à Angoulême, avec le soutien d’une adjointe à la mairie vaut largement une citation.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire