Festi’femmes et Bigard décrochent le pompon sexiste

À L'HONNEUR
Bref
Benoît Gilles
8 Mar 2016 1

Capture d'écran de l'affiche du festival

En ce 8 mars, dédiée aux droits des femmes, Marseille décroche un pompon d’honneur par le truchement de Festi’Femmes et de son invité d’honneur Jean-Marie Bigard. Osez le féminisme a lancé un grand concours participatif afin de dénoncer les dérives les plus sexistes à travers l’Hexagone. En effet, paradoxalement, cette journée internationale est l’occasion de multiples dérapages sous couvert d’hommage à la majeure partie de l’humanité.

“À l’issue d’un vote serré qui a mobilisé 600 personnes en seulement quelques heures le verdict est tombé. Avec près d’un tiers des voix, le Festival Festi’femmes, initialement dénoncé par l’antenne marseillaise d’Osez le féminisme! remporte la palme du sexisme avec son invité d’honneur cette année : Jean-Marie Bigard”, note le site. L’humoriste est sur la scène du Silo en invité d’honneur du festival dédié à l’humour au féminin.


A la une

Évacuations : 31 familles définitivement relogées, 1 131 personnes toujours à l’hôtel
"Ils ne veulent voir qu'une ou deux personnes alors on n'y va pas. On attend ensemble dans le hall et on pose nos questions...
[C’est mon data] Où sont les 22 000 hectares de terres agricoles bétonnées depuis 25 ans ?
Prenez une carte de Marseille. Enlevez quand même un petit bout du massif des calanques. Vous avez une idée de la surface de terres...
Jean-Noël Consalès : “90% du maraîchage de la métropole est consommé à l’extérieur “
Rarement le contenu de nos assiettes a autant servi de miroir à notre civilisation. La qualité de ce qu'on mange, comment et où ces...
La marina fantôme cachée derrière le hangar J1
Derrière le projet du hangar J1, il y a un loup voire, vu le contexte marin, un requin. La métaphore animale est de rigueur...
Romain Capdepon : “Dans les réseaux, on voit d’abord les minots mais sans rien savoir d’eux”
Pour les "Minots" dont parle Romain Capdepon, il y a, au commencement, l'espoir de côtoyer un "destin social acceptable". Le premier livre du chef de rubrique...
BG
Plan d’urbanisme : “Il y a une volonté politique latente d’embourgeoiser le centre-ville”
Depuis ce lundi et jusqu'au 4 mars prochain, la métropole soumet à enquête publique l'un des documents clefs du développement des 18 communes qui...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. klougkloug

    Le concours de repassage au “Salon de la Femme” (sic) à Angoulême, avec le soutien d’une adjointe à la mairie vaut largement une citation.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire