La grève chez Aix en bus, révélateur d’un service public à la peine

Actualité
le 9 Mai 2022
5

Depuis lundi 2 mai, environ 120 grévistes de Keolis paralysent les lignes de bus du pays d'Aix, et une cinquantaine bloque le dépôt. Ils dénoncent des conditions de travail et un service dégradés depuis 2019.

3, 4, 5, 6, 7… En tout, 16 lignes du réseau aixois sont coupées. Depuis lundi 2 mai, environ 120 grévistes paralysent le pays d’Aix. Aucun véhicule ne prend la route : le dépôt est bloqué par une cinquantaine de salariés, au grand dam des utilisateurs qui se plaignaient déjà d’une dégradation du service. Sur le […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Richard Mouren Richard Mouren

    Ainsi vont les services publics dans notre belle “start-up nation”: hôpitaux, transports urbains, etc. Tous doivent être rentables puisque la doxa est la baisse des impôts. On prend le moins disant dans les DSP et on peut se glorifier ensuite des “économies” ainsi faites.

    Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      On prend tellement le moins disant que, parfois, on prend celui qui affiche fièrement des prix cassés grâce au sacrifice du Code du travail et de la sécurité des usagers : https://marsactu.fr/le-prefet-immobilise-140-autocars-suma-pour-sanctionner-une-fraude-massive/

      Et les grands groupes, qui n’ont de “privés” que le nom (Keolis est filiale de la SNCF, donc de l’Etat, Transdev est filiale de la Caisse des Dépôts, donc de l’Etat), doivent tenter de s’aligner sur l’exigence du prix le plus bas.

      Au bout du bout, ce sont le salarié et l’usager qui trinquent.

      Cette grève met en évidence le sous-financement dont souffre le transport collectif dans notre pays, alors qu’il devrait bénéficier d’un effort massif si l’on veut décarboner la mobilité.

      Signaler
  2. uneetoilefilante uneetoilefilante

    Keolis, c’est une filiale de la SNCF ou je me trompe ?

    Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Oui : 70 % SNCF et 30 % Caisse de Dépôts et Placements du Québec.

      Signaler
  3. ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

    un absentéisme “inhérent au secteur” (donc il est normal d’être malade au travail dans le transport), une métropole qui se félicite d’un service minimum et qui regarde courageusement ailleurs.
    Encore une franche réussite de Vassal and Co

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire