Déménagement forcé et subvention sabrée : “ça peut être la mort de la Fiesta des Suds”

Actualité
le 17 Mar 2021
25

Créé en 1992 le festival de musiques actuelles la Fiesta des Suds est en danger. Euroméditerranée veut voir l'équipe de l'association organisatrice quitter le Dock des Suds au plus tôt. Dans le même temps le département fait fondre la subvention qu'il lui accordait.

Le festival a quitté le lieu historique des docks à partir de l'édition 2018. (Photo JV)

Le festival a quitté le lieu historique des docks à partir de l'édition 2018. (Photo JV)

Que seraient les automnes à Marseille sans la Fiesta des Suds pour adoucir le passage à l’hiver ? Des octobres bien tristes assurément. En presque 30 ans, ce festival de musiques du monde accueillant jusqu’à 60 000 spectateurs par édition est devenu le rendez-vous incontournable de l’été indien marseillais. Or le festival créé en 1992 […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. neom neom

    Pouvez vous nous expliquer pourquoi le festival n’a pas eu lieu aux docks des sud mais au j4 le 2 dernières éditions. L’association est toujours dans les locaux? Je ne comprends pas.

    Signaler
    • Coralie Bonnefoy Coralie Bonnefoy

      Bonjour,
      Les locaux du Dock des Suds servent à la fois de bureaux à Latinissimo et de lieu de concerts ou de séminaires (la jauge est de 2500 personnes). Or la Fiesta des Suds (organisée par Latinissimo) nécessite un espace bien plus grand, deux ou trois scènes, dont une en extérieur, pour avoir lieu. En 2018 et 2019 (et si elle s’était tenue en 2020) la Fiesta s’est déroulée au J4 parce qu’il ne lui était plus possible de s’installer sur les extérieurs du Dock des Suds (ce qui était parkings ou terrains vagues environnants ont été construits).

      Signaler
  2. Pierre12 Pierre12

    460.000 euros de subvention en 2020, pas de fiesta en raison du covid, le loyer qui n’a semble-t-il pas été payé, ils ont servi à quoi les 460.000 euros ??

    Signaler
    • jo147 jo147

      Oui c’est une bonne question merci. Ce serait intéressant d’avoir une réponse sur ce point.

      Signaler
    • Coralie Bonnefoy Coralie Bonnefoy

      Vous avez raison, c’est une bonne question! En 2020, du fait de son annulation, la Fiesta des Suds a touché 250 000 euros sur la subvention initiale devant s’élever à 460 000 octroyée par le département. Cette somme a permis, précise la direction du festival, de couvrir les frais déjà engagés pour l’organisation de l’événement (qui, pour mémoire a été annulé un peu plus d’un mois avant sa date).

      Signaler
    • Pierre12 Pierre12

      Merci pour ces précisions.
      Annulé un peu plus d’un mois avant sa date, organisation en octobre si je ne me trompe pas, donc informé depuis bien 6 mois que ce serait injouable.

      La subvention minorée semble permettre largement de payer son loyer :
      « L’association qui paye 160 000€ de loyer annuel accuse un retard de loyer d’un an. Le président de Latinissimo s’énerve : “C’est fort, non ? C’est l’État qui nous interdit d’exploiter le site à cause du Covid-19 et c’est l’État qui nous demande de payer le loyer. Quand on veut noyer son chien…”

      Ah la culture…avec les impôts des autres ! Jean Marc va bien compenser, je ne suis pas inquiet.

      Signaler
    • jo147 jo147

      Oui enfin, je ne porte pas la Fiesta des Suds dans mon cœur mais bon, Pierre12, vous y allez un peu fort.
      Durant l’été 2020, on pouvait encore espérer organiser qq chose à l’automne. Donc il est raisonnable de penser que l’équipe a bossé fort jusqu’à cette date là, en se projetant sur une issue positive.
      Et à propos d’équipe, et bien les gens travaillent donc il faut les payer, même si au final l’événement est annulé. Il n’y a pas que le loyer qui est couvert avec la sub, il y a tout le fonctionnement d’une organisation assez conséquente. Donc là, pour le coup, ça ne me choque pas trop.
      Et merci Coralie Bonnefoy pour votre réponse.

      Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Ce qui est évident dans cette décision , c’est que nous connaissons maintenant mieux les goûts et les couleurs de nos “zélus” départementaux . Goûts sans surprises ; le château de la Barben pour les “tutu panpan ” qui va être le temple dédié à nos Tartarins locaux et autres Cabro qui malheureusement ne sont par d’Or . Or ,quand même refilé aux copains à hauteur de 6 millions d’euros contre ce pourboire accordé aux Docks. Nous allons sans doute avoir de la part du département un méga concert cet été sur le parking du Géant Casino de la Valentine ( chaises roulantes et déambulateurs obligent) destiné aux “maisons du bel âge” avec l’idole des anciennes, Franck Mickael, et surtout chose exceptionnelle, un véritable collector en sus, une photo dédicacée de Martine Vassal avec la star des anciens des jeunes.
    Que voulez vous il y a des incompatibilités notoires , l’on ne peut adorer Didier Barbelivien bien à droite et le Habanera Cubano .

    Signaler
    • petitvelo petitvelo

      le puy du fou du sud c’est la promesse de recettes touristiques en continu, la Fiesta un peu moins …

      Signaler
    • Hde mars Hde mars

      les recettes touristiques que cela soient avec le puy de la Barben , les bateaux de croisières ou autres sont pour Marseille une vraies Arlésiennes et un mensonge de chiffre fait à la louche par des fonctionnaires aimant faire plaisir à leur élues (idem pour le cinéma)

      Signaler
  4. mrmiolito mrmiolito

    Je commence par dire que j’ai d’excellents souvenirs à la Fiesta et je ne veux pas trop tirer sur l’ambulance.
    Mais quand on connaît le monde de la culture locale, on sait qu’historiquement Latinissimo a toujours été subventionnée un max (au delà de 400 000 € par an depuis … toujours ?).
    Alors toutes ces années on s’est bien gavés, on s’est fait plaisir en invitant tous les potes (très peu de gens semblaient payer leur place … au point de pouvoir par exemple blablater tranquillement sous la scène pendant qu’Alain Bashung, très malade, donnait son dernier et poignant concert…).
    Donc tant qu’on était le bras armé culturel du CD 13 tout allait bien. Encore eut-il fallu sentir le vent tourner et le guérinisme vaciller !
    “La cigale ayant chanté tout l’été…”

    Signaler
    • gastor13 gastor13

      Pas de souci pour le guérinisme, il a encore de beaux jours devant lui (il suffit de regarder le pédigrée de certains élus de la nouvelle majorité) Et là la Mairie va se faire un plaisir de trouver de l’argent pour subventionner même si soit disant les caisses sont vides (elles ne le seront pas pour tous)

      Signaler
    • jo147 jo147

      J’allais faire un commentaire mais le votre reflète parfaitement le fond de ma pensée. Je n’aurais pas pu faire mieux. Merci.

      Signaler
  5. Brallaisse Brallaisse

    Bien sûr vous avez raison, mais au moins les cons c’est à dire les contribuables ou citoyens lambda avaient l’occasion de participer à la gabegie , alors que d’habitude ce ne sont que les “happy few” qui en profitent.
    Soyons positifs de temps en temps ou faussement naifs

    Signaler
    • mrmiolito mrmiolito

      C’est pas faux ! Mais la politique de l’invitation, à long terme, nuit forcément : ça déprécie l’événement, ça écarte des gens qui auraient pu être intéressés, ça donne la mauvais habitude de la gratuité de la culture…
      Or entre inviter 50 % du public, ou n’inviter personne mais diviser le prix des places par deux (afin qu’il soit accessible à tout le monde), ça génère mathématiquement la même recette, il me semble…

      Signaler
    • Hde mars Hde mars

      La politique de l’invitation à profusion a change à la Fiesta sauf pour le conseil général .D’autres festival invitent bien plus maintenant

      Signaler
  6. kukulkan kukulkan

    une honte d’avoir sciemment construit des logements tout autour de cet objet culturel magnifique ! des bureaux auraient très bien pu coexister avec la fiesta et les soirées… Politiques décideurs de*****

    Signaler
  7. ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

    460 000€ pour 3 jours, il n’y a que moi que ça choque?

    Signaler
    • Hde mars Hde mars

      dans les choses pouvant etre choquante on a aussi
      -aide à l’open 13
      -aide à l’om
      -aide quand vous achetez une voiture

      Signaler
    • Court-Jus Court-Jus

      13€ par spectateur en moyenne, c’est pas non plus dingue de chez dingue. A mettre en parallèle des fameux 400 000€ que la mairie voulait verser pour un unique concert de David Guetta en 2013 (au final c’est David Guetta qui avait refusé suite au tollé).
      Ca reflète surtout une tendance de fond des collectivités qui veulent de moins en moins financer les festivals.

      Signaler
  8. raph2110 raph2110

    Évoquer la gestion de ce lieu emblématique pour de nombreux marseillais, sans véritables chiffres, me semble hasardeux. Pour autant quand les grands chefs de toutes institutions confondues, reconnaissent l’intérêt du projet pour les habitants et pour la Ville, il est possible de s’asseoir autour d’une table (ou visio, COVID oblige) pour trouver des solutions : nouveau lieu, recherches de nouvelles sources de financement, accompagnement pendant le redressement…
    Là je trouve la structure bien seule face à son principal soutien financier, où est la DRAC, la Région ?
    J’espère que la seule raison de laisser couler le bateau tient au fait qu’il n’y a rien à sauver. Dans le cas contraire, s’il s’agit de représailles, les élus seraient dans un abus de pouvoir déguisé et ce n’est pas pour ça qu’ils ont été élus.

    Signaler
    • petitvelo petitvelo

      peut-être qu’à la faveur d’un automne libéré du Covid nos élus troqueront la paisible Fiesta contre des Rave Parties et autres fiesta sauvages à travers tout le département ?

      Signaler
  9. didier L didier L

    Ah le bon temps du CD 13 … (lol)

    Signaler
    • Hde mars Hde mars

      il est toujours là .Ce n’est juste pas les mêmes personnes(bien que ) qui en profitent .

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire