Les guides du GR2013 vous présente
Chronique des guides

Numéro 089, un certain point de vue sur les paysages métropolitains

Chronique
le 4 Fév 2017
0

Avec 70 autres photographes ayant “adopté” un des points de vue de l’observatoire photogaphique du paysage (OPP) depuis le GR2013, Sébastien Lebret reconduit chaque année une image, depuis le même endroit exact. Il contribue ainsi à une vaste entreprise collective, initiée par Geoffroy Mathieu et Bertrand Stofleth en 2013 dont le but est de documenter l’évolution des paysages métropolitains d’Aix-Marseille Provence de 2013 à 2023.

Sébastien Lebret : Avant toute chose, mettons-nous d’accord. C’est mon paysage. Je ne le partage pas. Si c’est bien clair dès le début, je veux bien répondre à vos questions.

Le Bureau des Guides du GR2013 : Eh bien, d’accord… Quel est le point de vue que vous avez adopté ? Pouvez-vous le décrire ?

Je suis le numéro 089. C’est vers Gardanne, l’écomusée : un terrain de motocross sauvage derrière une ferme. Il y a des arbres au milieu. C’est comme un jardin japonais.. Ou plutôt, c’était. Aujourd’hui, vous voyez une déchèterie pour gravats de chantiers.

Porté par les photographes Bertrand Stofleth et Geoffroy Mathieu,
l'”observatoire photographique du paysage depuis le GR2013″ est né juste
avant l’année capitale européenne de la culture. Il vise à photographier de manière extrêmement précise différents paysages, points de vue sur une période de 10 ans, tous les ans. Les clichés des cent sites sont mis en ligne au fur et à mesure sur le site du projet.

Comment l’avez-vous choisi ?

Ou plutôt comment nous sous sommes rencontrés… parce que 089 fait partie de la famille maintenant. Avec mes minots, nous étions les derniers au dernier rendez-vous des adoptants à Vitrolles en 2013. J’ai choisi de ne pas choisir. Mon travail, c’est assistant social. Je voulais un sans-famille, un oublié. Il en restait une dizaine. Geoffroy Mathieu et Bertrand Stofleh nous ont transmis 89. Je ne savais pas alors que c’était le début de la galère…

Comment se passent les reconductions?

Il y a un protocole d’ingénieur pour la prise de vue… Oui, il faut au moins avoir fait l’École des Mines. Coordonnées GPS 43°28, 510’N – 005°27,182’E ; hauteur 157cm ; orientation 208° ; inclinaison 0°H-12,5°V… Alors Geoffroy [Mathieu] m’explique, mais j’ai mes minots autour de moi qui courent dans tous les sens. Je fais oui oui, mais j’ai des palpitations ; je comprends rien. J’ai la pression : la prise de vue doit être validée par Geoffroy! Alors là, je m’adresse à mes collègues adoptants : je ne sais pas pour vous, mais moi, ça me fait vraiment flipper. J’en suis toujours aux photos d’anniversaire ratées : les bougies sont déjà soufflées et les têtes des minots sont coupées en deux. Je ne vais pas y arriver.

Le numéro 089 au fil du temps, les données relatives à la prise de vue sont données dans le cadre sous les photos de Sébastien Lebret. Vous pouvez cliquer dans le coin en haut à droite pour les agrandir:

[aesop_gallery id=”128909″]

Alors, comment se passe le premier essai tant redouté ?

1er essai. Point de vue introuvable même avec le schéma. J’attaque face Nord dans la boue : échec, retraite lamentable. 2e essai. J’ai trouvé. Je sors le trépied de la FNAC à 10€ en solde. Pas moyen de repérer sur le plan l’endroit précis où poser le trépied. Je fais au pif … et paf, le trépied n’est pas assez haut ! J’ai du 130 et il faut du 157. 3e essai. J’ai le bon trépied. J’envoie les photos à Geoffroy : pas validées ! C’est pas bien cadré : il manque un bout de toit en haut à gauche…. Mais vraiment un bout de toit de rien du tout. 4e essai. RE-PAS VALIDE. Bon, c’est vrai, il y a une grosse tâche jaune au milieu de la photo. J’ai pris le soleil de face. 5e essai. Merci Serge, un copain amateur photo. Validé ! 6e essai. Je ne le crois pas. Le jardin japonais se transforme en déchetterie et en plus un grillage passe pile sur l’endroit où je dois prendre la photo ! Je prends la photo avec le grillage. Pas validé ! Je m’étais dit, ça va faire artistique genre redécomposition déconstructiviste du paysage et ben non ! Geoffroy, pas d’accord.

Mais vous avez fini par y arriver ?

7e essai. Comme mon cas est désespéré, Geoffroy vient à mon secours dans sa batmobile et son CANON 10783YZ+++. Nous arrivons au point de vue. Étude du schéma, triangulation, remesurage… Pas moyen de trouver le repère pour prendre la photo. Je suis rassuré, les artistes, ça galère aussi ! Je rigole : les mesures étaient inversées sur le schéma. Mon pif était bon parce qu’au final, Geoffroy prend aussi la photo avec le grillage. Il téléporte direct sa photo dans son portable : validation directe ! Joie intense ! Expérience artistique en live !

Quelles pensées vous viennent en regardant l’évolution de ce point de vue ?

089 est sur le chemin de mon psy. C’est mon rituel : je rends visite à 089 une fois par mois mais après ma séance avec le psy, pas avant. Au retour de ma séance, à ce moment là, je suis encore dans la gamberge… et je me retrouve avec 089 : un grillage avec une déchetterie derrière. Je dois me prendre maintenant d’affection pour des gravats de chantier. Je suis vraiment un loser. Mais je me dis quand même : mon paysage a bien changé.

Propos recueillis par Baptiste Lanaspeze pour le Bureau des Guides du GR2013

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire