À la pointe de la lance

Chronique
le 30 Sep 2017
0

Depuis plusieurs semaines, Yves Vernin traque les pratiquants des joutes provençales de l'Estaque dont la saison vient de se terminer.

L'estaque par Yves Vernin.

L'estaque par Yves Vernin.

Yves Vernin aime les gens. Plongé dans la foule, il capte leurs expressions, leurs positions, prises sur le vif, dans l’espace public. Il aime aussi les clairs obscurs, les superpositions, les gestes qui se croisent et se rassemblent dans le boîtier de son appareil. Depuis plusieurs semaines, il traque les pratiquants des joutes provençales de l’Estaque dont la saison vient de se terminer.

Le sujet est là, au large. Les barques rouges et bleues se préparent à l’entre-choc. Sur sa teinteine, le jouteur va bientôt lever sa lance. La joute provençale est là avec ses codes, ses couleurs, son décor, ses générations qui se transmettent le jeu depuis l’Antiquité. Au moins. Au fond, il y a le port de l’Estaque et ses verticales de mâts. L’affrontement des lances prend la forme d’un jeu de couple avec une paille.

De fait, la joute n’est pas le sujet. On y voit plutôt des angles de corps et la lumière sur les peaux. Les spectaculaires plongeons sont un jeu d’enfants. Et tant pis si en sortant de l’eau du port de la Lave, un bras supplémentaire pousse en bout de torse. À la rame, on souquera plus fort.

(Pour visionner les photos dans un confort optimal, vous pouvez passer en plein écran en cliquant sur les flèches en haut à droite)

[aesop_gallery id=”166970″]

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire