[Camargue en péril] Les Saintes-Maries contre la mer

Série
le 27 Juil 2022
6

Le delta de Camargue est en première ligne face au changement climatique. Durant l'été, Marsactu part à la découverte des manadiers, pêcheurs, élus, scientifiques... et des solutions qu'ils tentent de mettre en œuvre. Premier épisode de notre série aux Saintes-Maries-de-la-Mer, cernées par l'érosion marine.

Le village des Saintes-Maries-de-la-mer protégé de l'érosion par des digues et des épis. (Photo : PID)

Le village des Saintes-Maries-de-la-mer protégé de l'érosion par des digues et des épis. (Photo : PID)

“On aura des bateaux. Les Saintes deviendront peut-être insulaires”. Face à la possibilité de voir un jour le village négué par la mer, à l’accueil du tout nouveau musée d’archéologie maritime, on ne manifeste pas d’inquiétude. Au cœur de ce mois de juillet, les estivants se détendent en toute insouciance. Leurs clameurs résonnent en allemand, […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Olivier Devaud Olivier Devaud

    Ce problème d’érosion de la Camargue n’est pas nouveau et a surtout comme source l’endiguement du Rhône et ses barrages qui limitent l’apport de sédiments.
    Le phénomène s’observe depuis la fin du XIXème siècle et est assez bien décrit dans cet article de 1937 : https://www.persee.fr/doc/geoca_1164-6268_1937_num_13_2_6509
    Sans nier l’effet de l’augmentation du niveau de la mer, il existe encore des zones d’ensablement en Camargue (Pointe de Beauduc et Pointe de l’Espiguette). Il est probable que si les bras du Rhône était libérés et les barrages adaptés pour mieux laisser passer les sédiments, l’érosion serait largement compensée par l’apport de sédiments. C’est cependant l’endiguement qui a permis de rendre cultivable et habitable une bonne partie de la Camargue. Rétablir l’état naturel nécessiterait donc que l’Homme renonce à occuper et exploiter ces terres…

    Signaler
    • BRASILIA8 BRASILIA8

      L’aménagement du Rhône était destiné à éviter les crues tout le long du cour du fleuve, il a permis la navigation des péniches de grand gabarit, autant de poids lourds en moins , et la production d’électricité que l’on qualifie maintenant de verte .
      Alors remettre en cause ces aménagements va sans doute poser d’autres problèmes .

      Signaler
  2. Oreo Oreo

    Le déni, encore le déni, toujours le deni… et l’état doit payer des fortunes pour des ouvrages qui sont engloutis année après année, puis devra dédommager les actuels pourfendeurs d’ecologistes qui diront ” je savais pas, on m’avait pas dit “.

    Signaler
  3. Patafanari Patafanari

    Désormais les annonces proposant la vente ou la location de « résidences les pieds dans l’eau » ne seront plus assimilées à de la publicité mensongère.

    Signaler
  4. Christian Christian

    Il restera probablement possible de sauver les Saintes par l’entretien coûteux d’enrochements et des dragages.
    Le reste du delta a peu d’avenir, car même l’affaiblissement (illégitime !) des retenues sur le Rhône ne compensera pas la montée du niveau marin, dont Madame la maire minimise à tort l’importance.

    Signaler
  5. AlabArque AlabArque

    BRAVO pour ce papier, comme d’hab de bonne tenue.
    (Juste 2 détails ‘FORMELS’ : * l’édile Christelle Aillet dans le texte (passim) est subitement appelée Christelle AilleR en légende de la photo dans son bureau … et ** en bas du 2è § avant fin de l’article, je préférerais …’le fleuve ne rempliT plus son rôle’ … à la graphie … ‘ne rempli plus’ …)
    Désolée de cet accès de cuistrerie, c’est dans ma nature et c’est en toute bienveillance ! Je ne me reconnais par ailleurs aucune compétence pour commentaire ‘de fond’.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire