Relaxe confirmée en appel pour Jean-Noël Guérini et Jean-David Ciot

URGENT
Bref
Rédaction de Marsactu
13 Jan 2016 1

L’ancien président du conseil général et sénateur Jean-Noël Guérini et le député socialiste Jean-David Ciot, premier secrétaire de la fédération des Bouches-du-Rhône, ont été relaxés aujourd’hui par la cour d’appel d’Aix-en-Provence. L’affaire concerne le licenciement présumé frauduleux de ce dernier, collaborateur de cabinet de Jean-Noël Guérini jusqu’en 2011.

Les deux hommes, soupçonnés d’avoir déguisé une démission, étaient poursuivis pour détournement de fonds publics. Le député socialiste avait reçu à cette époque un peu plus de 65 000 euros d’indemnités de licenciement. Le parquet avait fait appel après une relaxe en première instance. Six mois de prison avec sursis avait été requis.


A la une

Mille logements et plusieurs tours pourraient pousser autour du Corbusier
Le bruit de la circulation du boulevard Michelet résonne jusqu'au pied de la Cité radieuse. L'unité d'habitation Le Corbusier classé au patrimoine de l'Unesco...
Sexisme en politique : dix élues marseillaises témoignent
Le 4 février dernier, le sénateur Rassemblement national Stéphane Ravier se lançait dans une attaque sexiste contre la conseillère municipale Europe écologie les verts...
Confortés par la justice, les opposants au PPP veulent un audit de toutes les écoles
Le 12 février sera marqué d'une croix rouge dans le calendrier des "anti-PPP". Architectes, instituteurs, parents d'élèves, professionnels du bâtiment, militants "attachés au service...
Pour le tribunal, le PPP des écoles nuit à l’intérêt des contribuables marseillais
Une scène peu familière aux affaires administratives, où les jugements sont d'ordinaire rendus par écrit. Ce mardi 12 février, l'annulation de la délibération municipale...
Pour soutenir le projet de grand hôpital privé, d’anciens patients démarchés par mail
C'est ce qui s'appelle mal tomber. Stéphane Mari connaît ça puisque c'est après une mauvaise chute en sport qu'il s'est retrouvé il y a...
Bruno Gilles et Sophie Camard s’essayent au débat des municipales avec un an d’avance
"Tu as peut-être les finalistes de la municipale sur ta photo... sur un malentendu !". La boutade est lancée par le sénateur LR Bruno Gilles,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. ptit-marinptit-marin

    la justice a tranchée.
    que le parquet général d’aix se pourvoie en Cassation!!
    sinon, ouf pour jng dommage pour l’autre, on aurait pu s’en débarrasser une bonne fois pour toute

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire