Préavis de grève illimitée dans les services de réanimation des Bouches-du-Rhône

Prime
Bref
le 4 Jan 2022
8

Le syndicat SUD santé-sociaux appelle les agents des hôpitaux des Bouches-du-Rhône à une grève “illimitée” à partir de ce mercredi 5 janvier. “Ce préavis de grève fait suite aux annonces du Premier ministre avec une annonce de l’application d’une prime de 100 euros à compter de janvier 2022 pour les infirmiers des services de réanimation, en excluant de fait plusieurs grades de ces mêmes services. La revendication du syndicat SUD est que tous les personnels des réanimations, tous grades confondus, puissent bénéficier de cette prime”, explique le secrétaire départemental adjoint du syndicat Kader Benayed dans sa lettre de préavis adressée à l’agence régionale de santé.

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    Nul,nul, nul.Trois fois nul.

    Signaler
    • Richard Mouren Richard Mouren

      la grève ou la prime?

      Signaler
  2. Brallaisse Brallaisse

    Aussi imbéciles que les cheminots qui grèvent le jour des vacances.Bien sûr que la prime doit être octroyée, mais tanquer une grève en ce moment en réanimation est un comportement d’imbéciles, démonstration est faite une fois de plus du niveau des syndicalistes du Sud.
    Politiques de très petits niveaux, syndicalistes itou.
    Attendons maintenant la première grève des enseignants, l’innovation serait qu’ils la fassent un dimanche ou durant les vacances scolaires.

    Signaler
    • julijo julijo

      hé ho !!! en général, la grève des personnels soignants est en général purement symbolique.
      maintenant si vous avez une solution pour que cette prime soit versée…. le gouvernement a un principe : monter les gens les uns contre les autres. une partie du personnel des service de réa, mais pas tous !!
      ailleurs, ce sont les vaccinés contre les non vaccinés…
      Qui sont les “mauvais citoyens, irresponsables” ?
      vous vous trompez d’adversaire c’est sur l’ “organisateur” de la démolition de l’hopital public qu’il faut taper, pas sur les syndicats !!

      Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Quand j’étais jeune j’étais syndiqué ( SNESSUP) j’en suis parti en courant à la vue des pratiques, et les FO et SUD me confortent dans cette décision.
    On ne tanque pas une grève à l’hôpital en ce moment et surtout en réanimation.Si ils ont une grève à faire en milieu hospitalier qu’ils se tournent vers la chirurgie esthétique. Ces syndicats ont des positions indéfendables et cela est irresponsable.

    Signaler
    • julijo julijo

      et vous courez toujours….vous courrez encore..
      ben, no, les irresponsables -je répète- sont ceux qui ont créé depuis 12 – 15 ans ? ( loi bachelot hopital/patients/santé/ territoires) pas les personnels hospitaliers. !!

      Signaler
  4. Brallaisse Brallaisse

    Ce n’est pas le moment et ni la forme ,c’est tout ,et ce syndicat est abruti.
    Après c’est sûr il faut revoir pas mal de choses dans les hôpitaux publics.

    Signaler
  5. Brallaisse Brallaisse

    Après Sud santé aux dernières élections, score voisin de zéro.Ils cherchent à exister, pitoyable.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire