Pour le maire de Martigues, les communes de la métropole “sponsorisent Marseille”

Solidaire
Bref
le 9 Déc 2022
6

Désormais, les communes de la métropole “sponsorisent Marseille”. Le maire communiste de Martigues, Gaby Charroux, n’a pas apprécié la dernière conférence financière et fiscale. Lors de cette ultime étape du processus de réforme enclenchée par la loi 3DS, la métropole a entériné la mise en place d’une dotation de solidarité, censée rééquilibrer les transferts financiers existants, en faveur de Marseille.

Comme le raconte La Marseillaise, le maire de Martigues, estime que sa commune est lésée par la nouvelle répartition de la dotation de solidarité communautaire dont les deux tiers iront à la ville-centre. Il prévient : “Je voterai conforme seulement si on nous donne des compensations”. Il souhaite que sa commune soit, elle aussi, bénéficiaire d’une dotation similaire, pour compenser la baisse des attributions qu’il voit se profiler. Comme Marsactu l’a dévoilé, Martigues fait partie des villes qui bénéficient d’importants reversements de la métropole, jugés indus par la chambre régionale des comptes.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Patafanari Patafanari

    Gaby est un vrai communiste: Ce qui est à moi est à moi, ce qui est à toi est négociable.

    Signaler
  2. Patafanari Patafanari

    Naguère les profiteurs collaient aux trains des décideurs. Maintenant, c’est les mêmes.

    Signaler
  3. polipola polipola

    c’est incroyable de tenir des propos pareils, tout en se sentant évidemment légitime. ce communisme là a de beaux jours devant lui.

    Signaler
  4. Stéphane Coppey Stéphane Coppey

    Et il se dit “communiste”, le type !
    N’est-il pas seulement amnésique, voire escroc ?
    Années 60 : l’anticommunisme primaire de Gaston Deferre empêche la création de la communauté urbaine, dont la mutualisation des ressources. Pour autant, l’Etat “urbaniste” encourage l’étalement urbain, les zones commerciales et d’activité, et impulse le développement de l’industrie autour de l’etang de Berre. Les richesses se créent hors Marseille, par des Marseillais (dont rapatriés) qui consomment hors Marseille.
    Les communes se gavent, et encore plus avec la création de la Métropole qui redistribue l’essentiel aux communes riches, et pas à celles qui en ont besoin (dont surtout Marseille).
    Dans les 91 communes hors Marseille, les rues sont nickel, les équipements publics au top, et c’est très bien. Et à Marseille ? Pas une piscine, pas un trottoir en état !
    Et tu en veux encore, Gaby ?
    Où s’arrêtera la démogogie électoraliste ?
    Déchire ta carte du parti, au moins !

    Signaler
  5. Electeur du 8e Electeur du 8e

    C’est beau, la lutte des classes. Apparemment, c’est aussi lutter contre une ville pauvre qui demande simplement un peu d’équité. Bravo Gaby, ça donne envie, les derniers vestiges du PCF.

    Signaler
  6. MarsKaa MarsKaa

    Encore un élu qui fait mine de ne pas savoir que les versements qu’il reçoit de la métropole ne lui sont pas “dûes”, que Marseille a été sacrifiée pour qu’il en touche autant, un élu qui ne lit ni les journaux ni les rapports de la cour des comptes, ou plutôt qui s’en fiche royalement, moi ma commune mes électeurs d’abord !

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire