Manuel Bompard choisi pour briguer le siège de député de Jean-Luc Mélenchon à Marseille

Remplaçant
Bref
le 12 Mai 2022
10
Jean-Luc Mélenchon et Manuel Bompard lors du premier tour de l'élection présidentielle à Marseille. (Photo : Emilio Guzman)

Jean-Luc Mélenchon et Manuel Bompard lors du premier tour de l'élection présidentielle à Marseille. (Photo : Emilio Guzman)

C’est la fin d’un suspense qui durait depuis plusieurs semaines. Député des Bouches-du-Rhône depuis 2017, Jean-Luc Mélenchon avait déjà déclaré qu’il ne se représenterait pas pour un second mandat. Il vient d’annoncer lors d’un rassemblement festif devant sa permanence marseillaise le nom de son successeur : Manuel Bompard. “C’est un des représentants les plus éminents de la jeune génération des insoumis”, a-t-il salué.

Manuel Bompard a notamment chapeauté les négociations nationales au sujet de la Nupes. Il portera donc les couleurs de la France insoumise et de l’union de la gauche lors des législatives dans la 4e circonscription de Marseille (centre-ville), très favorable. Natif de la Loire, candidat à Toulouse en 2017 et actuellement eurodéputé, c’est la première fois qu’il sera candidat à une élection à Marseille.

Avec Coralie Bonnefoy

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. vékiya vékiya

    Parfait, c’est un très bon candidat et un mec brillant. Cela va nous changer des burnes locales.

    Signaler
    • dominique CLARAZ dominique CLARAZ

      Pour quelqu’un qui se propose de rénover la démocratie et redonner une place au peuple… on est en plein jacobinisme !
      Bien sûr si Kevin Vacher avait été une femme et avec une stature nationale tout aurait été différent …
      mais heureusement il n’a pas “chapeauter des négociations” le couteau sous la gorge entre partis uniquement ! Doit-on féliciter M. Bompard pour ce haut fait d’armes ?

      Signaler
  2. polipola polipola

    Dommage de ne pas avoir joué l’intelligence et l’ancrage local avec Kevin Vacher. Ça, ça nous aurait vraiment changé.

    Signaler
  3. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Cette circo est donc devenue la propriété privée d’un club de parachutistes. Sympa pour ses électeurices. Sympa pour Kevin Vacher. Sympa pour le parlement européen, toujours méprisé par les politiciens Français sauf quand il faut s’y caser pour des raisons alimentaires.

    Signaler
  4. BernardMounier BernardMounier

    Quelle est la suppléante ?

    Signaler
  5. Brallaisse Brallaisse

    Intelligent ?,bon en maths peut être.
    Des précédents plus ou moins glorieux ont précédé ce bonhomme.Rappelons nous de Bruno Megret , X de formation qui était bon en maths ,mais intelligent ?.Le critère n’est pas pertinent.Le qualifier de brillant?. Si il l’était vraiment,il serait médaillé au CNRS,ce qui n’est pas le cas.
    Ce ” charmant” bonhomme me fait plutôt penser à ces résistants de 25e ou même 26 e heure.

    Signaler
  6. pierre b pierre b

    Je refuse que Mélanchon se considère comme le propriétaire de cette circonscription dans laquelle je vote.
    Je glisserai un bulletin Kevin Vacher dans l’urne

    Signaler
  7. Alain M Alain M

    Mr Bompard est sans doute compétent. Il n’ y a pas trop de débat sur ce point. Ce qu’il m’intéresserait de connaître ce sont les conditions de sa désignation. Quand cela a t’il été décidé? Par qui? Y a t’il eu un débat et une concertation? Si le mandat est national, la circonscription électrice est locale et les citoyens concernés qui sont censés choisir leur représentant ont-ils pu donner leur avis sur le candidat? Est-ce à ce point là indifférent? Que faire maintenant de la candidature de Kévin Vacher, de son travail inlassable sur le terrain, des liens tissés avec les collectifs et associations, avec la population au plus près du quartier? Y a t’il eu des rencontres avec lui et la FI? Doit-il être laissé sur la touche ? Allons-nous retrouver sur le terrain marseillais les divisions enfin résolues au niveau national? Quelle place donner aux collectifs et associations qui ont apporté beaucoup d’énergie, de savoir-faire adaptés à la situation locale et n’ont pas été étrangers au succès du PM ?

    Signaler
  8. Mars, et yeah. Mars, et yeah.

    La NUPES aurait brillé en proposant la place à quelqu’un du PM, même si les deux structures sont bien distinctes. Cela aurait envoyé un vrai message sur la pluralité et la convergence des gauches.

    Mais non, fallait recaser Manu : l’Europe ça paie bien mais c’est pas intéressant hein.

    Signaler
  9. meriem24 meriem24

    j’aurai préféré Clémentine….

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire