“Mandat politico-mafieux”, Guérini attaque Muselier pour diffamation

Vexé
Bref
Violette Artaud
16 Mai 2018 1

“Jean-Claude Gaudin a-t-il fait un mandat de trop?”. Réponse de Renaud Muselier : “Deux mandats de trop. Le mandat précédent, c’était un mandat de cohabitation politico-mafieuse avec M. Guérini.” Cette phrase prononcée par le président de la région lors d’une émission de la chaîne Public Sénat le 24 janvier passe mal, apprend-on dans La Provence. Si Jean-Claude Gaudin n’a de son côté pas engagé d’actions en justice, Jean-Noël Guérini a lui attaqué en avril Renaud Muselier pour “diffamation publique envers un citoyen chargé d’un mandat public.”

L’actuel sénateur et ex-président du conseil général des Bouches-du-Rhône réclame 50 000 euros au titre du préjudice moral et 50 000 euros pour le préjudice de notoriété. Pour sa défense, Renaud Muselier a fourni au dossier des pièces quelque peu étonnantes : outre une série d’articles de presse et un rapport interne de la commission d’enquête du PS sur le fonctionnement de la fédération des Bouches-du-Rhône, Renaud Muselier a apporté à l’instruction des extraits de la procédure pénale de 2009 dans laquelle Jean-Noël Guérini a été mis en examen. Son avocat a promis de justifier la raison pour laquelle l’élu dispose de documents liés à une procédure pénale en cours. L’audience a été fixée au 10 juillet.

1
commentaires
Source : La Provence

A la une

Le parc national des Calanques fait tout un plan de ses merveilles et horreurs sous-marines
Le plongeur remonte sur le bateau et attrape sa feuille blanche et une règle. Il fait un croquis des reliefs marins avant de replonger...
À Tarascon, la papeterie polluante impunie rentrera-t-elle dans les clous ?
L'usine de pâte à papier Fibre Excellence Tarascon et le collectif « Halte à la pollution de Fibre Excellence » – composé de citoyens...
Après la tentative de suicide d’un des leurs, les migrants mineurs plus perdus que jamais
Ce n'est pas le premier rassemblement de mineurs isolés étrangers devant le conseil départemental. Mais ce jeudi 9 août, le contexte ajoute une note...
Pourquoi l’extension de l’ouverture des commerces le dimanche traîne
Les commerces de l'escale Borély passent une nouvelle saison sans pouvoir ouvrir le dimanche. Le centre commercial du Prado connaît un premier été sans...
En période de pic comme le reste du temps, Marseille à la traîne pour réguler la voiture
Pendant deux semaines, la donne a changé. Pour décourager les visiteurs de passage de circuler en voiture, le tarif des horodateurs a été doublé,...
Après des mois de conflits, la cession du McDonald’s Saint Barthélémy frôle le drame
Sur la terrasse du McDonald's de Saint Barthélémy, ce mardi après-midi, le temps s'est comme arrêté. Une trentaine de salariés de ce fast-food des...
  1. libegafralibegafra

    50 000 euro pour préjudice de la notoriété du président de la Farce du 13 ? Ca devrait suffire à la justice pour débouter le requérant.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire