“Mandat politico-mafieux”, Guérini attaque Muselier pour diffamation

Vexé
Bref
Violette Artaud
16 Mai 2018 1

“Jean-Claude Gaudin a-t-il fait un mandat de trop?”. Réponse de Renaud Muselier : “Deux mandats de trop. Le mandat précédent, c’était un mandat de cohabitation politico-mafieuse avec M. Guérini.” Cette phrase prononcée par le président de la région lors d’une émission de la chaîne Public Sénat le 24 janvier passe mal, apprend-on dans La Provence. Si Jean-Claude Gaudin n’a de son côté pas engagé d’actions en justice, Jean-Noël Guérini a lui attaqué en avril Renaud Muselier pour “diffamation publique envers un citoyen chargé d’un mandat public.”

L’actuel sénateur et ex-président du conseil général des Bouches-du-Rhône réclame 50 000 euros au titre du préjudice moral et 50 000 euros pour le préjudice de notoriété. Pour sa défense, Renaud Muselier a fourni au dossier des pièces quelque peu étonnantes : outre une série d’articles de presse et un rapport interne de la commission d’enquête du PS sur le fonctionnement de la fédération des Bouches-du-Rhône, Renaud Muselier a apporté à l’instruction des extraits de la procédure pénale de 2009 dans laquelle Jean-Noël Guérini a été mis en examen. Son avocat a promis de justifier la raison pour laquelle l’élu dispose de documents liés à une procédure pénale en cours. L’audience a été fixée au 10 juillet.

Source : La Provence

A la une

Évacuations : 31 familles définitivement relogées, 1 131 personnes toujours à l’hôtel
"Ils ne veulent voir qu'une ou deux personnes alors on n'y va pas. On attend ensemble dans le hall et on pose nos questions...
[C’est mon data] Où sont les 22 000 hectares de terres agricoles bétonnées depuis 25 ans ?
Prenez une carte de Marseille. Enlevez quand même un petit bout du massif des calanques. Vous avez une idée de la surface de terres...
Jean-Noël Consalès : “90% du maraîchage de la métropole est consommé à l’extérieur “
Rarement le contenu de nos assiettes a autant servi de miroir à notre civilisation. La qualité de ce qu'on mange, comment et où ces...
La marina fantôme cachée derrière le hangar J1
Derrière le projet du hangar J1, il y a un loup voire, vu le contexte marin, un requin. La métaphore animale est de rigueur...
Romain Capdepon : “Dans les réseaux, on voit d’abord les minots mais sans rien savoir d’eux”
Pour les "Minots" dont parle Romain Capdepon, il y a, au commencement, l'espoir de côtoyer un "destin social acceptable". Le premier livre du chef de rubrique...
BG
Plan d’urbanisme : “Il y a une volonté politique latente d’embourgeoiser le centre-ville”
Depuis ce lundi et jusqu'au 4 mars prochain, la métropole soumet à enquête publique l'un des documents clefs du développement des 18 communes qui...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. petitvelopetitvelo

    50 000 euro pour préjudice de la notoriété du président de la Farce du 13 ? Ca devrait suffire à la justice pour débouter le requérant.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire