“Mandat politico-mafieux”, Guérini attaque Muselier pour diffamation

Vexé
Bref
Violette Artaud
16 Mai 2018 1

“Jean-Claude Gaudin a-t-il fait un mandat de trop?”. Réponse de Renaud Muselier : “Deux mandats de trop. Le mandat précédent, c’était un mandat de cohabitation politico-mafieuse avec M. Guérini.” Cette phrase prononcée par le président de la région lors d’une émission de la chaîne Public Sénat le 24 janvier passe mal, apprend-on dans La Provence. Si Jean-Claude Gaudin n’a de son côté pas engagé d’actions en justice, Jean-Noël Guérini a lui attaqué en avril Renaud Muselier pour “diffamation publique envers un citoyen chargé d’un mandat public.”

L’actuel sénateur et ex-président du conseil général des Bouches-du-Rhône réclame 50 000 euros au titre du préjudice moral et 50 000 euros pour le préjudice de notoriété. Pour sa défense, Renaud Muselier a fourni au dossier des pièces quelque peu étonnantes : outre une série d’articles de presse et un rapport interne de la commission d’enquête du PS sur le fonctionnement de la fédération des Bouches-du-Rhône, Renaud Muselier a apporté à l’instruction des extraits de la procédure pénale de 2009 dans laquelle Jean-Noël Guérini a été mis en examen. Son avocat a promis de justifier la raison pour laquelle l’élu dispose de documents liés à une procédure pénale en cours. L’audience a été fixée au 10 juillet.

Source : La Provence

A la une

La halte ferroviaire d’Arenc, cinq ans et puis s’en va
Au pied de la tour La Marseillaise, un panneau estampillé SNCF et une machine pour éditer des billets signalent la présence d'une voie unique...
À la Castellane, la rénovation prend forme mais bute toujours sur l’avenir du centre social
C'était au printemps 2016, la démolition d'une barre de logements à la Castellane était retardée pour cause de bras de fer politique autour de...
Enseignants et parents du collège Versailles refusent trois ans de cours dans un chantier
Ils n'étaient qu'une petite centaine mais ont fait beaucoup de bruit. Ce jeudi matin, parents d'élèves, professeurs et élèves du collège Versailles, dans le...
La marche contre les boues rouges lance l’année cruciale d’Alteo
La pression ne faiblit pas. Ce dimanche, trois associations organisent à Mange-Garri une "marche contre la pollution des boues rouges", à laquelle se joindra...
Joissains en appel : “Ne m’assimilez pas à un certain nombre de voyous de la République”
C'est un cri du cœur expulsé après près de cinq heures d'audience. "Ne m’assimilez pas à un certain nombre de voyous de la République...
La feuille de route du préfet Dartout pour une grande métropole d’Arles à Saint-Zacharie
Le document tant attendu par les élus est enfin arrivé. Le préfet des Bouches-du-Rhône vient de remettre ce mercredi au gouvernement son rapport sur la...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. petitvelopetitvelo

    50 000 euro pour préjudice de la notoriété du président de la Farce du 13 ? Ca devrait suffire à la justice pour débouter le requérant.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire