L’ex-magistrate Jacqueline Faglin nommée déontologue de la Ville

nomination
Bref
Thibault Barle
14 Juin 2018 5

Une ancienne juge marseillaise, Jacqueline Faglin, a été désignée par Jean-Claude Gaudin à la fonction de référent déontologique de la ville, comme le révèle aujourd’hui le quotidien La Marseillaise. À la retraite depuis 2015 cette juriste aguerrie a exercé comme présidente de la cours d’assises des Bouches-du-Rhône après avoir été à la tête de la 7e chambre correctionnelle de Marseille.

Jacqueline Faglin tiendra des permanences hebdomadaires pour conseiller élus et agents sur les obligations et principes déontologiques qu’exigent leurs fonctions. Loin de sa mission de magistrat, son rôle sera consultatif et se limitera à l’assistance et la préconisation. “Pas d’inspection, pas d’instruction, pas de contrôle mais de l’analyse de situation, des préconisations pour prévenir les conflits, assister les agents et les élus pour leurs obligations déclaratives, etc…” précise La Marseillaise dans ses colonnes. Votée en avril par le conseil municipal, la création de cette nouvelle fonction répond à la loi du 20 avril 2016 relative à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires.

Source : La Marseillaise

A la une

À Marseille, l'”ancien monde” ne craint plus La République en marche
Poignées de main chaleureuses, cigarillo aux lèvres, petites blagues décontractées, Dominique Tian est ici chez lui et il entend bien le montrer. Vendredi 12...
Martine Vassal bricole un agenda environnemental à un milliard d’euros
Moins d'un mois. C'est le temps record qu'il aura fallu aux équipes de la métropole pour se greffer sur l'agenda environnemental du conseil départemental....
Les premiers arbres de La Plaine tombent malgré la résistance
La pluie tombe, les arbres aussi et certains manifestants pleurent en voyant les premiers tilleuls chuter dans un grand crac sinistre. Ils hurlent aussi...
Conflit d’intérêts à la tête de l’institut de recherche pour le développement
Charles Duchaine est de retour à Marseille. Pas le premier juge de l'affaire Guérini en personne, mais les contrôleurs de l'agence française anti-corruption (AFA)...
À Saint-Victoret, des travaux qui se font tout seuls embarrassent la métropole
C'est un joli parc à la sortie du bourg de Saint-Victoret en direction de la gare de Pas-des-Lanciers. A côté du centre aéré fraîchement...
L’institut Ricard drague les habitants de l’Estaque avec une ferme à poissons du futur
"Nous avons proposé un projet de ferme que l'on pourrait appeler... permaquacole !", lance fièrement Patricia Ricard, petite-fille de Paul et présidente de l'Institut océanographique du...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Mais que vient faire cette brave dame dans cette galere?
    Faire de la deontologie a la mairie de Marrseille faut etre motivee ou inconsciente
    Moi j aurais plutot embauche un confesseur pour le pardon des péchés

    Signaler
  2. libegafralibegafra

    Avec la privatisation de Macron, il suffira bientôt d’invoquer le “secret des affaires” pour retrouver toute sa liberté d’action :o))

    Signaler
  3. LaPlaine _LaPlaine _

    C’est plutôt un Tribunal Correctionnel que l’on devrait nommer.

    Signaler
  4. Electeur du 8eElecteur du 8e

    Question pour Madame la déontologue : le fait pour un élu d’accepter une carte de membre “d’honneur” (sic) d’un des syndicats de la collectivité qu’il dirige est-il conforme aux “obligations et principes déontologiques” qu’exige sa fonction ?

    Signaler
  5. julijojulijo

    Ahhhh vaste sujet effectivement !!! et ça vient de sortir ??? marrant ! un peu tardif au vu des affaires qui sortent à la cour des comptes, et un peu partout….
    Le premier commentaire ; éclater de rire. Gaudin doit avoir un sens de l’humour caché, ou bien quelqu’un de son entourage lui a expliqué la signification du mot déontologie.

    Mais dans quoi, cette brave personne s’est elle fourvoyée ???? elle est payée pour ça au moins ? (on va dire que c’est pour améliorer sa retraite) Parce que du boulot elle devrait en avoir, et du massif !! les retraités qui “choisissent” de distribuer les prospectus dans les boîtes aux lettres sont largement plus peinards…..
    A moins que ce ne soit un des derniers soubresauts de cette équipe nullissime….

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire