L’État finance l’étude de faisabilité du projet de la CGT pour la centrale de Gardanne.

Avenir
Bref
le 6 Mar 2020
0
La centrale thermique de Gardanne.

La centrale thermique de Gardanne.

Comme Emmanuel Wargon, la secrétaire d’État à la transition écologique, s’y était engagée, l’État a mis au pot, 120 000 euros, pour financer l’étude de faisabilité du projet de la CGT pour la conversion de la centrale de Gardanne. L’avenir industriel du site est toujours incertain, depuis que le gouvernement a choisi d’interdire le recours au charbon dans les centrales thermiques en France, à partir du 1er janvier 2022.

“Les salariés de la centrale de Gardanne et leur syndicat CGT ont pris acte du fait que l’État a, enfin, financé l’expertise de préfaisabilité du projet industriel porté par la CGT”, salue le syndicat dans La Marseillaise. Engagé début décembre 2018, le conflit social reste vif sur le site. Le propriétaire du site depuis l’été 2018, Gazel Énergie “refuse toute avancée sur les projets et entretient les tensions en interne”, affirme le délégué CGT Nadir Hadjali au quotidien. La direction de la centrale répond quant à elle attendre “de recevoir les résultats et de les étudier avec intérêt avant de pouvoir se prononcer sur le projet de la CGT.”

Source : La Marseillaise

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire