Le président de Radio Gazelle condamné à deux ans de prison avec sursis pour escroquerie

Radio-crochet
Bref
le 13 Sep 2021
4

Le tribunal a suivi les réquisitions du parquet en condamnant le président de Radio Gazelle, Mustapha Zergour à deux ans de prison avec sursis assortis d’une interdiction de gérer et d’exercer une activité en lien avec l’audiovisuel, apprend-on dans La Provence. La justice lui reprochait notamment d’avoir minoré les recettes publicitaires de la radio pour bénéficier des financements du fonds de soutien à l’expression radiophonique.

Cette condamnation vient clore un long feuilleton judiciaire : deux clans se disputant la présidence de cette radio communautaire, née avec l’autorisation des radios libres dans les années 80. Deux proches du président de l’association ont également été condamnés à trois mois de prison avec sursis pour recel d’abus de confiance.

Source : La Provence

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Brallaisse Brallaisse

    Aaaaahhhhhh! Marseille,son soleil,son pastis,ses calanques et la Bonne Mère.Sans oublier ses voyous.

    Signaler
    • Zumbi Zumbi

      Parce que de Brest à Strasbourg, de Nice à Lille, il n’y a pas d’escrocs, jamais un détournement de subvention ?

      Signaler
  2. jean-marie MEMIN jean-marie MEMIN

    Quand deux clans se disputent la direction, c’est le plus ”pervers” qui gagne, et encore nous ne savons pas tout…de tout les coups tordus qu’ils ont dus s’asséner
    Quand l’ambition règne, le darwinisme social guette…!

    Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Cher ZUMBI , ont’ ils autant de condamnations ou de mise en examen du personnel politique ?, ont’ ils autant de condamnation pour abus de bien sociaux et de détournements de fonds publics ou de fraude fiscale , ont’ils autant de descentes de gendarmerie pour emplois fictifs, ont’ils 25 assassinats au 15 septembre ?
    Les principaux personnages politiques de la région sont tous touchés . A tel point qu’un journal tel que Marsactu à Brest n’est même pas imaginable.Nice peut être, sûrement.
    Et je pourrais dire ainsi , Ahhhhhhh ! Nice , sa promenade des anglais, son vin de Bellet ; sa cathédrale Ste Réparate et ses magouilleurs de l’immobilier.
    Bienvenu en PACA , à non dans le Sud comme dirait Muselier.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire