Le préfet lance une médiation entre les femmes de chambre en grève et Elior Propreté

Sortie
Bref
le 27 Juin 2019
1

Le préfet s’engage dans le conflit social en cours entre les femmes de chambre de l’hôtel NH, boulevard des Dames et leur employeur, l’entreprise Elior (lire notre article). Après plusieurs tentatives de médiation, notamment de la Direccte, sans résultat, Pierre Dartout prend donc la main. Il demande dans un premier temps aux parties de s’entendre sur un médiateur. En cas d’échec, au bout de trois jours, le préfet désignera à son tour un médiateur qui devra « rencontrer les parties, essayer de concilier leurs positions et soumettre un projet de règlement du conflit sur lequel chacun aura à se prononcer ».

À l’issue, les propositions du médiateur et les positions respectives des parties seront rendues publiques. Jusqu’à présent, la direction d’Elior a refusé de discuter avec les représentants du syndicat CNT-SO, qui accompagne les femmes de chambre depuis les quelques 70 jours de conflit.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. hyacinthe hyacinthe

    au-delà du travail physique astreignant de l’entretien des locaux, la démotivation et la dévalorisation liée à des métiers à faible qualification et à un relatif isolement … l’amélioration des conditions de travail dans l’hôtellerie passe non seulement par l’utilisation de matériels de nettoyage et par des aménagements des chambres plus ergonomiques, des cadences et horaires mieux adapté, mais aussi par une démarche de gestion des ressources humaines associant formation valorisante, reconnaissance du travail effectué : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=279

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire