Le gouvernement va réfléchir à une société des transports pour la métropole Aix-Marseille

Structure
Bref
Lisa Castelly
17 Juin 2019 1

L’Assemblée nationale a adopté vendredi, au sein de la loi l’orientation des mobilités, le principe de sociétés de financement dédiées au développement de projets liés aux transports, sur le modèle de la Société du Grand Paris. Quelques petites lignes qui ont réjouit la présidente LR de la métropole Aix-Marseille-Provence, Martine Vassal, laquelle a salué une « initiative qui va nous permettre d’aller plus loin encore dans le développement des solutions de mobilité » et qu’elle « appelai[t] de [ses] voeux depuis l’automne ». 

D’autant plus qu’un amendement évoquant précisément la situation locale, déposé par le député LREM des Bouches-du-Rhône Jean-Marc Zulesi, a été adopté dans la foulée (lire son entretien lors de la présentation de la loi). Il demande au gouvernement « de remettre un rapport au Parlement portant sur l’opportunité de créer un tel établissement public de la mobilité » pour la métropole Aix-Marseille-Provence. Rapport qui devra « s’appuyer sur une étude d’impact chiffrée ».

Il ne s’agit cependant encore que d’un rapport, prévu pour juillet 2020, sur un outil déjà promis en 2016 par Manuel Valls, alors Premier ministre. Et reste à savoir de quels moyens serait dotée cette société. Pour Martine Vassal, les calculs sont déjà faits, il faudra « 10 milliards d’euros d’investissements (…) dans les prochaines années » pour pouvoir mettre en place les projets prévus par le plan de déplacements urbains de la métropole et de l’agenda de la mobilité. Des financements après lesquels la métropole court depuis sa création en 2016.


A la une

[Ô mon bateau] L’astuce risquée du « 51/49 » pour récupérer une place au port
51/49. Le terme sonne comme une astuce, de celles qui se soufflent d'un air entendu sur les forums de voileux. Et en apparence c'en...
Comment le Mucem s’est retrouvé sur le maillot de l’OM
Un terrain de foot sur le toit du Mucem. L'image est un peu inhabituelle. Pour sa deuxième année comme équipementier de l'Olympique de Marseille,...
Saïd Ahamada (LREM) tente de sortir du peloton sur la route des municipales
Saïd Ahamada ne veut plus attendre. Mercredi, le député LREM de la 7ème circonscription des Bouches-du-Rhône et candidat à l'investiture de son parti pour...
L’État remet à plus tard le sauvetage de l’étang de Berre au bord de l’asphyxie
"Faut-il réhabiliter l'étang de Berre ?". Alors que l'état alarmant du site ne fait plus de doute (lire notre article), l'État vient de remettre...
L’éditorial de FOG qui fâche Bruno Gilles… et les journalistes de la Provence
Au sein des colonnes de La Provence, la plume de Franz-Olivier Giesbert, alias FOG, directeur éditorial du titre depuis 2017, va et vient avec plus...
Travaux ferroviaires sur la ligne Marseille-Aix : « modernisation » ou « projet dément » ?
Les voyageurs entre Marseille et Aix, et au delà vers les Alpes, verront-il un jour un service cadencé, à la régularité irréprochable comme cela...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Très bon programme, cela devrait permettre de créer quelques présidences de plus pour caser les copains

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire