Le débat public sur l’installation d’éoliennes en Méditerranée demande le report du projet

energie
Bref
le 3 Jan 2022
1
Les parcs d'éoliennes en méditerranée sont prévus pour 2030. Photos libres de droit.

Les parcs d'éoliennes en méditerranée sont prévus pour 2030. Photos libres de droit.

Les participants qui ont pris part au débat public sur l’installation d’éoliennes en Méditerranée réclament le report de ce projet afin de mieux étudier ses effets sur l’environnement, explique le compte-rendu du débat publié vendredi 31 décembre et relayé par l’AFP. Ce débat – auquel ont participé des “milliers de personnes, de toutes catégories et de tous âges” du 12 juillet au 31 octobre derniers – a fait émerger une “demande” d’un “plan d’actions clair et financé pour inciter à la sobriété énergétique”, indique la Commission particulière du débat (CPDP). “Faire des énergies renouvelables, oui, mais à condition que l’on baisse drastiquement les consommations les plus énergivores (transport, chauffage/climatisation, alimentation… )”, résume en outre le président de cette commission, Étienne Ballan.

Alors que le gouvernement prévoit l’attribution dès 2022 de deux premiers parcs d’éoliennes flottantes en Méditerranée, de nombreux participants au débat ont demandé un report de cette date afin de profiter notamment du retour d’expérience de trois parcs pilotes d’éoliennes attendus en 2022-23 au large de Gruissan et Leucate (Aude) et de Port-Saint-Louis-du-Rhône (Bouches-du-Rhône).

 

Source : AFP

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Bertrand B. Bertrand B.

    Voici la conclusion du rapport de la commission,

    La commission particulière tire du débat plusieurs enseignements. D’abord, le constat d’un accord général pour agir rapidement contre le changement climatique, tout en protégeant l’environnement et la biodiversité. Au cours du débat, s’est largement exprimé le souhait de prendre collectivement part au processus de transition énergétique en consommant mieux et moins. Avec pragmatisme et nuances, des pistes ont été avancées pour une politique énergétique globale, qui ne se résume pas à changer de sources d’énergie : la sobriété et l’efficacité énergétiques, assorties de moyens ambitieux, sont des attentes fortes. Il ressort de ces attentes la nécessité d’un grand débat sur l’énergie pour choisir collectivement cette trajectoire de transition et décider des projets qui en découlent dans l’espace et dans le temps.
    Ensuite le souhait que la question de l’énergie reste pilotée par la puissance publique. Il s’est clairement exprimé au cours du débat notamment à travers une demande insis- tante de transparence à toutes les étapes du processus opérationnel de l’éolien flottant : engagements financiers, rédaction du cahier des charges, études environnementales et gestion du projet (encadrement, suivi).
    Sur le projet éolien marin en général, trois oppositions de principe se sont fait entendre : celle qui conteste sa qualité d’énergie « vertueuse », celle qui considère que la mer doit rester un espace de liberté avec un horizon vierge à préserver pour l’équilibre humain et enfin celle d’une partie des pêcheurs pour qui l’implantation d’un parc éolien est synonyme de privation d’activité et de ressources.
    Pour autant, le débat ne se conclut pas par un rejet des éoliennes flottantes en Méditerra- née. Au contraire, de nombreux participants se disent prêts à les envisager, parfois avec enthousiasme, mais souvent sous certaines conditions. Par exemple en les éloignant au maximum de la côte, éventuellement au-delà des canyons, en maîtrisant les coûts pour le contribuable et le consommateur, en limitant leur taille et donc leur visibilité, en ouvrant le capital à une participation financière des citoyens, ou encore en exigeant l’accord pré- alable des pêcheurs, etc.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire