La mosquée des Oliviers (13e) évacuée par les forces de l’ordre

Expulsion
Bref
Violette Artaud
6 Fév 2019 1

Ce mercredi matin les forces de l’ordre ont procédé à l’évacuation de la mosquée des Oliviers A, dans le 13e arrondissement. Mardi, un appel à manifester devant les portes du lieu de culte avait été lancé par le gestionnaire de la mosquée pour protester contre l’opération.« Un policier est passé lundi pour nous prévenir qu’ils allaient venir ce matin, raconte Ali Taguig, le président de l’association. La manifestation a eu lieu, c’était pacifique, et l’évacuation s’est passée dans le calme mais maintenant nous ne savons pas où aller. » Son association, qui occupe le lieu depuis plus de dix ans ne disposait toujours pas de bail.

« L’association occupait sans droit ni titre un local appartenant à la Ville de Marseille, confirme-t-on du côté de la préfecture. La cour d’appel d’Aix-en-Provence faisait droit à la demande de la municipalité et ordonnait l’expulsion de l’association, au besoin avec le concours de la force publique. » Ce qui a donc été fait ce mercredi matin « sans incidents », indique encore la préfecture. « Nous avons fait 80 000 euros de travaux pour mettre en conformité la salle mais depuis que j’ai repris le flambeau, il y a deux ans, le dialogue est complètement rompu avec la mairie », ajoute Ali Taguig qui dit ne pas comprendre qu’on ne lui ait jamais accordé de bail.


A la une

À Marseille, McDo achète un faux témoignage 25 000 euros pour écarter un syndicaliste
"Je suis fatigué de ces négociations. J'ai besoin de mes sous. J'ai l'impression que c'est du chantage. Je demande mon dû. On avait négocié...
[Municipales, le tuto] Comment élit-on le maire de Marseille ?
Le saviez-vous ? Vous n’élirez pas le successeur de Jean-Claude Gaudin. Il y a même sept chances sur huit que vous ne puissiez pas...
La discrète vente de la villa de René Egger, l’architecte du Marseille d’après-guerre
Hissées sur les hauteurs du Roucas-Blanc, les luxueuses villas du Parc Talabot s'étendent dans l'enceinte fermée de la résidence. Parmi elles, une villa sur...
Le port suspend son projet de réaménagement du quai de la Lave pour « concerter » à nouveau
Le port a décidé de remettre l'ouvrage sur le métier. Un an et demi après avoir lancé un appel à manifestation d'intérêts pour le...
Emmanuel Patris (Un centre-ville pour tous) : « La charte du relogement n’est pas respectée »
Un centre-ville pour tous fait partie des associations qui ont participé aux négociations de la charte du relogement pour les personnes évacuées, finalement signée...
À peine libérée de sa tutelle, la fédération des chasseurs 13 déraille à nouveau
À peine sortie d'une année sous la tutelle d'un administrateur provisoire, la fédération des chasseurs des Bouches-du-Rhône pourrait y retourner. Malaise social, gouvernance défaillante,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. michele42michele42

    Donc la ville s’aperçoit au bout de dix ans , qu’un local lui appartenant est occupé !!!
    Ils en ont beaucoup des locaux comme ça ??
    Michèle 42

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire