La députée LR Valérie Boyer « souhaite » une candidature de Martine Vassal à la mairie

SOUTIEN
Bref
Jean-Marie Leforestier
5 Sep 2019 2

« J’espère, et je le souhaite, que nous allons avoir une candidature de rassemblement et de talent avec Martine Vassal », a estimé la députée Les Républicains Valérie Boyer mercredi matin sur Sud Radio, comme l’a relevé La Provence. Celle qui est aussi conseillère municipale apporte ainsi pour la première fois officiellement son soutien à la présidente du département et de la métropole, qui n’a pas encore confirmé sa candidature.

Valérie Boyer a profité de cet entretien pour rejeter « tout accord de parti [avec la République en marche]. Comment voulez-vous que nous fassions alliance avec des partis qui veulent nous voir disparaître ? » A ses yeux, la majorité sortante doit s’appuyer « sur [son] bilan, [son]équipe [ses] convictions, [son] engagement » et « attirer des talents qui ne sont pas encartés ». Dans un premier temps, après les européennes, Martine Vassal avait « tendu la main » à LREM. Elle semble désormais miser sur le ralliement de quelques personnalités, comme l’a montré la présence à ses côtés lors de son meeting du 4 juillet, de Jean-Philippe Agresti, doyen de la fac de droit et proche du président de la République.

Source : Sud Radio

A la une

Crédit : Feriel Alouti
Ce musée colonial que personne ne visitera pendant les journées du patrimoine
On pourrait le surnommer le "musée caché". Pour le dénicher, il faut, derrière la gare Saint-Charles, passer les grilles de l'université Aix-Marseille, atteindre la...
Stéphane Ravier (RN) profite de la cacophonie ambiante pour lancer sa campagne municipale
Il est "candidat depuis cinq ans et demi" et il en est fier. Le soir de son élection à la tête de la mairie...
« Si on agit sur toutes les cités en même temps, on est sûr de ne rien faire »
Où en est-on du plan Intiative Copropriétés, lancé il y a près d'un an par Julien Denormandie à Marseille ? À lire Bâtiactu, ce...
La station de métro Gèze n’ouvrira pas en septembre
Martine Vassal avait raison de se refuser à avancer la moindre date. Mais son vice-président délégué aux transports Roland Blum n'a pas eu cette...
Bus secret de la RTM : on l’appelait « la clandestine »
"Je te conseille plus de prudence quant aux dates de mise en service que tu annonces." La réponse émane d'Eugène Caselli, ancien président socialiste...
Un chantier ferroviaire lyonnais éloigne le port de Marseille de ses clients
Aller vite et être fiable. Voici pour résumer le credo des ports européens pour devenir le point d'entrée des marchandises venues d'autres continents. Un...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Malaguena/JeannineMalaguena/Jeannine

    c’est amusant ce qu’elle dit : « A ses yeux, la majorité sortante doit s’appuyer « sur [son] bilan »
    le bilan est plutôt négatif, rue fermée à cause des immeubles qui risquent de s’effondrer. gestion des d’écoles . Listes non exhaustives

    Signaler
  2. Electeur du 8eElecteur du 8e

    Mme Boyer nous a habitués à ses commentaires hors sol et hors de propos sur à peu près tous les sujets. On n’est donc pas surpris qu’elle propose que la majorité sortante s’appuie sur « son bilan » : celui-ci est pitoyable, comme l’indique déjà le commentaire précédent. La preuve : Martine Vassal en fait des tonnes pour essayer de le rendre présentable avant 2020, en engageant à l’arrache des chantiers promis depuis 2008, puis 2014 (la piétonnisation, plus ou moins bâclée, du centre-ville), ou espérés depuis longtemps (la piste cyclable de la Corniche, pour masquer le fait qu’il n’y a eu aucune politique en faveur du vélo dans cette ville)… Mais Mme Boyer ne doit pas être au courant.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire