La CGT va s’expliquer sur la poursuite de la grève dans les cantines et les crèches

tatas
Bref
Clara Martot
4 Jan 2019 0

La grève des cantines et crèches marseillaises entamée avant les fêtes est reconduite à la rentrée jusqu’aux vacances de février pour la CGT et fin janvier pour la FSU. Afin de répondre aux questions des parents et enseignants, la CGT a décidé d’organiser un débat public le jeudi 10 janvier à 17 h 30 à la Bourse du travail. “Nous pourrons échanger sur les dysfonctionnements qui nous “obligent” à nous mettre en grève”, écrit le syndicat dans une lettre ouverte aux parents datée du 3 janvier.

Le même courrier dénonce les “soit-disant semaines de négociations” avec la mairie, qui se seraient résumées, à leurs yeux, “à quelques réunions d’information”. Cette phase de négociations a, en revanche, poussé FO, syndicat majoritaire, à suspendre la grève pour le moment. “Mais les problèmes restent entiers et l’essentiel de nos revendications porte sur le recrutement, expose Patrick Rué, secrétaire général de FO territoriaux, à La Provence.


A la une

Malades de la pollution à Fos : “Les personnes peuvent aussi être expertes de leur corps”
L'équipe du projet de recherche Epseal vient de dévoiler le deuxième volet de son étude. En 2017, ces universitaires franco-américains lancent un pavé dans...
Les États généraux de Marseille oscillent entre contre-pouvoir et stratégie électorale
"Quitte à mettre les pieds dans le plat je vais le dire : je veux qu'il y ait un homme ou une femme issue...
Maryse Joissains : “Les procès, tout ça, cela a été fait pour m’empêcher d’être candidate”
Élue depuis 2001, la maire Les Républicains d’Aix-en-Provence a annoncé à Marsactu son désir de briguer un quatrième mandat. À 76 ans, et malgré...
Trois immeubles menacent ruine et ferment une station de métro jusqu’à nouvel ordre
La place Jules-Guesde vibre de son activité habituelle, ce jeudi matin. Les turfistes cochent les cases autour du kiosque central. Quelques chibanis cherchent l'ombre...
La métropole met la première pierre à sa politique de lutte contre l’habitat indigne
La politique de lutte contre l'habitat indigne concentre les effets de contraste les plus radicaux : la réalité parfaitement abjecte des conditions de vie...
La décharge du Mentaure, où se croisent les intérêts des frères Guérini
C'est le dernier fil qui, selon le procureur de la République de Marseille, relie Jean-Noël Guérini à la première affaire qui porte son nom....

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire