“18 enfants pour un agent”, la Ville ne trouve pas de raison à la grève des cantines

Actualité
Julia Beaufils
18 Déc 2018 16

Lundi matin, Danielle Casanova, adjointe aux écoles, accompagnée par quatre maires de secteur issus de la majorité, présentait le "dispositif" mis en place pour répondre aux revendications des grévistes dans les cantines scolaires. La Ville met en avant un taux d'encadrement des enfants qui fait bondir les syndicats.

Les parents présents devant le groupe scolaire Saint-Just lors de la mobilisation du collectif Superminots sans cantines. Crédit photo ©Chloé Mayer

Les parents présents devant le groupe scolaire Saint-Just lors de la mobilisation du collectif Superminots sans cantines. Crédit photo ©Chloé Mayer

Depuis le début des grèves lancées dans les écoles et les crèches par les syndicats CGT et FO, la Ville s’était astreinte au silence. Un communiqué et “une lettre aux parents” étaient annoncés par l’adjointe à l’éducation, Danièle Casanova, mercredi 12 décembre. Rien n’est venu avant la conférence de ce lundi où, en plus de […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Profitez de notre offre découverte Le 1er mois à 1 € puis 6,99€ / mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous


A la une

[C’est mon data] Où sont les 22 000 hectares de terres agricoles bétonnées depuis 25 ans ?
Prenez une carte de Marseille. Enlevez quand même un petit bout du massif des calanques. Vous avez une idée de la surface de terres...
Jean-Noël Consalès : “90% du maraîchage de la métropole est consommé à l’extérieur “
Rarement le contenu de nos assiettes a autant servi de miroir à notre civilisation. La qualité de ce qu'on mange, comment et où ces...
La marina fantôme cachée derrière le hangar J1
Derrière le projet du hangar J1, il y a un loup voire, vu le contexte marin, un requin. La métaphore animale est de rigueur...
Romain Capdepon : “Dans les réseaux, on voit d’abord les minots mais sans rien savoir d’eux”
Pour les "Minots" dont parle Romain Capdepon, il y a, au commencement, l'espoir de côtoyer un "destin social acceptable". Le premier livre du chef de rubrique...
BG
Plan d’urbanisme : “Il y a une volonté politique latente d’embourgeoiser le centre-ville”
Depuis ce lundi et jusqu'au 4 mars prochain, la métropole soumet à enquête publique l'un des documents clefs du développement des 18 communes qui...
Christian Burle, un vice-président bétonneur pour gérer l’agriculture à la métropole
Martine Vassal était l'invitée d'honneur des vœux du maire de Peynier. "C'était une évidence de donner à Christian Burle la délégation de l'agriculture", déclame-t-elle. À...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire