France insoumise : Sébastien Delogu candidat à la mairie si Jean-Luc Mélenchon « n’y va pas »

Gauche
Bref
le 6 Juin 2019
3

Dans La Provence, militant dans les quartiers Nord et ancien candidat de la France insoumise aux européennes Sébastien Delogu demande à Jean-Luc Mélenchon de « briguer la mairie ». Le député du centre-ville ne s’est pas exprimé clairement sur la question mais ne semble pas enclin à candidater, sa suppléante Sophie Camard l’excluant totalement. « S’il n’y va pas, poursuit Sébastien Delogu, ma candidature est aussi légitime que celles d’autres personnes ».

Cette prise de position intervient à la veille de l’événement piloté par le collectif Mad Mars où sont invités les acteurs politiques marseillais de la gauche et de La République en marche, à l’heure où les forces progressistes cherchent l’union en vue de battre la majorité municipale.

Source : La Provence

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Electeur du 8eElecteur du 8e

    Décidément, même parmi ceux qui prétendent faire de la politique « autrement », les vieux schémas ont la vie dure : chercher d’abord une tête d’affiche plutôt que réfléchir à un programme.

    C’est aussi un signal adressé au reste de l’opposition de gauche à Gaudin : l’ego avant la recherche du consensus.

    S’agissant de Mélenchon, la question est simple : est-il capable de s’engager à, le cas échéant, être maire à temps plein d’une ville qui en a bien besoin ? Pour un maire à temps partiel, plus intéressé par les palais de la République que par la cité de La Castellane, on a déjà donné, merci. Et on en voit le résultat : une ville non dirigée, une politique municipale hors sol.

    Signaler
  2. patrickpatrick

    ça commence à partir en biberine, on est pas prêt de voir la gauche à marseille

    Signaler
  3. leravidemiloleravidemilo

    Effectivement @ Electeur du 8ème, Il semble bien que , parmi toutes les ceusses qui se pensent, et se vivent (ça doit être terrible!) comme bien directement branché(e)s sur la réalité du terrain/des gens/du peuple/et du reste, nombre n’ont pas bien capté à quel point le changement de la dite chose est fort présent et profond : Les élections à venir ne doivent pas (et ne peuvent pas, ça tombe bien!) être abordées sous l’angle du casting. Prière de bien vouloir nous faire l’économie du traditionnel défilé de mode…. et de bien vouloir laisser ça à ceux que nous subissons depuis déjà quelque temps; Que Tartanpion se sente aussi ou plus légitime que Trucmuche ont est une foultitude à s’en battre l’oeil, autant le comprendre fissa, puisque ce n’est visiblement pas le cas. La seule utilité de ce genre déclamatoire est de disqualifier celui qui s’y complet, et quelque peu itou son officine (La maison n’est plus tenue!).

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire