« Femen, pas FN » : performance devant le conseil régional en défense des droits des femmes

VU SUR LE WEB
Bref
Jean-Marie Leforestier
8 Mar 2017 0

Photo Twitter/@sofiasept

Ce 8 mars au matin, pour la journée des droits des femmes, une membre des Femen et le street artiste Mahn Kloix ont proposé une performance devant le conseil régional pour dénoncer le Front national comme prônant une régression des droits des femmes. « Action devant le conseil régional, siège de Marion Maréchal-Le Pen », a tweeté la militante.

Lors des élections régionales de 2015, celle qui était alors candidate au poste de président de région s’était exprimée lors d’une rencontre organisée par la Manif pour tous à laquelle Marsactu avait assisté. Elle avait notamment déclaré ne pas vouloir attribuer « un sou » de subvention au planning familial accusé d’avoir « une vision très légère sur l’avortement ». Elle poursuivait en ces mots : « L’avortement est pour moi le tabou absolu de notre société, pire que l’immigration. Je ne suis pas pour l’interdiction, je suis pour la responsabilisation. »

> La performance filmée par la Marseillaise

0
commentaires
Source : La Marseillaise

A la une

Combat de coqs pour diriger la French Tech Aix Marseille

Un voyage aux États-Unis et des contrats plein les poches. Les entrepreneurs des 21 sociétés estampillées Aix-Marseille French tech (AMFT) sont encore un peu...

Treize espaces de lecture en danger, c’est la faute aux coupes...

Liquidation, tout doit disparaître. Il ne s'agit pas là d'une collection de la saison passée qu'on brade ou d'un commerce étranglé par les loyers,...

Des femmes journalistes de la Provence racontent leur « plafond de verre...

"Time's up !" C'est en reprenant le message de ralliement des actrices hollywoodiennes destinées à lutter contre le sexisme et le harcèlement dans le...

Qui pour diriger la RTM ?

Il a été nommé lorsque la communauté urbaine de Marseille était présidée par le socialiste Eugène Caselli, en 2008. Il a ensuite passé sans...

Le collège Rosa-Parks submergé par la violence ordinaire

Rafik n'est pas là pour illustrer quoi que ce soit, et pourtant, son attitude résume une atmosphère tendue. Le visage fermé, retenu par un...

La SNCF oblige ses usagers des quartiers Nord à circuler en...

"Ils voudraient accentuer la ghettoïsation, ils ne s'y prendraient pas autrement..." Mohamed Mourimoudou ne décolère pas. Enseignant en EPS au collège Elsa Triolet (15e)...

Vous devez être vous-même abonné pour écrire ou voir un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire