Expulsés dans des conditions troubles, les délogés du 36 rue Curiol réclament un relogement

Siège
Bref
le 10 Sep 2019
1

Les membres du Collectif du 5 novembre ont occupé le siège de Marseille Habitat cet après-midi avec les vingt-trois expulsés du 36, rue Curiol pour réclamer leur relogement. La veille, les occupants de cet immeuble ont été délogés par le bailleur social avec l’appui des forces de l’ordre, selon  plusieurs témoins. « On m’a signalé des personnes qui squattaient », explique Évelyne Deldon, directrice d’exploitation de Marseille Habitat pour justifier cette intervention.

Selon les occupants, principalement des demandeurs d’asile d’origine albanaises, des policiers en civil portant des brassards sont intervenus peu après 14h pour expulser les habitants, dont la plupart occupait les lieux depuis plusieurs mois. L’un d’eux a été arrêté durant l’opération et relâché ce midi. La Préfecture, quant à elle, dément toute intervention de la part de la police nationale. La plupart des occupants ont vu les sanitaires de leur logement détruits dans la même après-midi. « Un technicien est venu rendre les lieux impropres pour ne pas qu’il y ait de retour« , admet Évelyne Deldon.

Après discussion avec le Collectif, Marseille Habitat s’est engagé à prendre en charge le relogement des habitants en hôtel pour cette nuit. Pour les suivantes, comme le souligne Laura, membre du collectif : « demain, il va falloir qu’on recommence…«

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. petitvelopetitvelo

    Mystérieuse opération de police … Est-ce que comme au col de l’échelle il s’agirait d’un  » exercice d’une activité dans des conditions de nature à créer dans l’esprit du public une confusion avec l’exercice d’une fonction publique »

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire